AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jet black heart. (lucas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: jet black heart. (lucas)   Jeu 7 Jan - 0:03

Il y avait de la colère dans ses yeux. De la colère, et de la peine.
C'est ce que Leigh s'était dit, lorsqu'elle avait croisé son regard noir au commissariat alors qu'elle y attendait son père, quelques jours plus tôt. Neuf, exactement. Le contact n'avait duré qu'un seconde à peine, mais il n'en fallait pas plus pour piquer la curiosité de la jeune fille. Leigh, elle aime les gens. Elle aime observer, et elle aime poser des questions. Elle aime écouter les histoires, les vies, les aventures. Alors quand elle a vivement détourné la tête, gênée d'avoir été remarquée derrière la vitre en Plexiglas, elle a voulu savoir, sa vie à lui.
C'était idiot, parce qu'elle ne savait ni qui il était, ni d'où il venait. Et elle ne le reverrais sans doute jamais. Elle avait donc enfoui l'image de l'homme, barbe de trois jours et sourcils froncés face à un inspecteur de police qui perdait patience, bien au fond de son esprit. Là où était regroupées toutes ces questions qu'elle n'osait se poser. Mais il était là. À quelque mètres, dans le même diner que Leigh avait établi comme son sanctuaire d'études du jour. Elle aimait étudier dans les endroits publics. C'était étrange, mais c'était comme ça. Le bruit l'aidait à se concentrer. Elle venait d'entrer, sac à dos sur l'épaule, sourire accroché au visage, et s'apprêtait à commander son milkshake à la pistache, lorsqu'elle le vit. Assis au fond, sur une des banquettes rouges usées, une tasse entre les mains. Elle hésita, longuement. Un, parce qu'elle entendait la voix de son père qui la priait de ne pas parler aux inconnus. Deux, parce qu'un inconnu qui était au poste de police une semaine avant, c'est encore moins recommandable. Et trois, parce qu'elle était intimidée.
Mais elle se laissa emporter par cette curiosité qui la caractérisait tant, et s'assit en face de lui. - Salut. Elle lui sourit, alors qu'il relevait les yeux. Ces mêmes yeux noirs, emplis d'une tempête d'émotions. - J'espère que ça te dérange pas, il y a pas d'autre place. Elle jeta un regard autour d'elle. Raté. Le restaurant était presque vide. Elle lâcha un petit rire gêné. - Oui, enfin.... Un silence s'installa, et Leigh comprenait parfaitement à l'attitude de l'homme qu'elle le dérangeait. Mais tant pis. Elle était là, désormais. - Je sais pas si tu te rappelle de moi, on s'est vus au poste de police, l'autre jour. Elle était presque convaincue qu'il avait déjà oublié son visage, et pourtant, elle ne pouvait se résoudre à quitter l'endroit. Elle ramena ses jambes sur la banquette, assise en tailleur, message implicite qui signifiait qu'elle ne comptait pas partir de si tôt. - Moi c'est Leigh. Pas Leighton, juste Leigh. Elle lui tendit sa main dans un geste poli.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: jet black heart. (lucas)   Jeu 7 Jan - 2:31

Il s'assoit là, le regard vide, le cœur lourd. Les jours passent et se ressemblent. Il ne voit plus le bout du tunnel. Personne ne l'envie. Personne n'envie son train de vie. Il n'a pas un rond, pas un sou. Puis, pour couronner le tout, on l'accuse d'un meurtre qu'il n'a même pas commis. C'est un minable, un raté. Sa mère aurait mieux fait de l'avorter. Parfois, il se pose quelques questions le concernant. Il se demande si sa vie aurait été différente avec et non sans lui. Ce qu'il en aurait été s'il n'était pas parti et qu'il avait pris soin d'eux. Puis, finalement il ressent ce sentiment de haine. Cette colère qui monte en lui chaque fois qu'il se remémore l'image de ce père absent, de ce père lâche et malhonnête. Quatorze ans de mensonge. Et certainement bien plus pour sa pauvre mère délaissée. Il abandonne ses idées noires pour penser à la suite. Puis, tout compte fait l'avenir l'effraie tout autant. Comment va-t-il subvenir aux besoins de sa famille derrière les barreaux ? Vaut-il mieux que son géniteur ? Après tout, il n'apportera pas plus à ses propres enfants.
Alors, il regarde par la fenêtre. Dehors, ils débordent de joie. Ils rient, ils s'amusent. Et, de son côté c'est le néant. "Salut." Il relève la tête. Ce visage lui est familier, mais il ne saurait dire où, quand, comment, dans quelles circonstances il en est un jour arrivé à croiser ces grands yeux marrons. "J'espère que ça te dérange pas, il y a pas d'autre place." Il regarde autour d'eux. Balivernes. Les tables sont presque toutes vides. C'est l'incompréhension. Ses sourcils se froncent, sa mâchoire se contracte. "Oui, enfin...." Enfin quoi ? Elle n'a pas sa place à sa table.  "Je sais pas si tu te rappelle de moi, on s'est vus au poste de police, l'autre jour." Les souvenirs lui reviennent, tout s'éclaire aussitôt dans son esprit. Il s'en rappelle, maintenant, de ce petit minois qui l'avait certainement longuement observé. Elle s'installe près de lui, mais il ne bronche pas. Que veut-elle ? Qu'espère-t-elle d'un homme comme lui ? "Moi c'est Leigh. Pas Leighton, juste Leigh." Elle s'attend certainement à ce qu'il saisisse cette main qu'elle lui tend. Mais, ce serait mal le connaître que de croire à un geste de sa part. Il tourne la tête et, après quelques secondes de silence, se résout enfin à parler: "Tu fais erreur, je n'étais pas au poste de police, l'autre jour." Il se braque, il ment ouvertement. Non pas parce qu'il n'assume pas sa présence sur ces lieux, mais car il espère la faire fuir. Elle n'a rien à faire à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: jet black heart. (lucas)   Ven 8 Jan - 0:02

Il y avait deux types de gens, dans ce monde. C'est ce que Leigh avait déduit de ses nombreuses observations. La première catégorie comprenait ces personnes dont l'histoire était écrite sur leur visage. Les traits marqués par la vie. En une minute, on pouvait deviner leurs émotions et leurs expériences. La deuxième, c'étaient ceux qui cachaient leurs sentiments derrière un masque, qui ne tardait pas à tomber avec un peu de persistance. Un genou qui tremble, un regard qui se perd, une mâchoire qui se serre, et les sourires perdaient de leur crédibilité. Mais ce que Leigh n'avait pas prévu, c'est qu'elle rencontrerait un jour une troisième catégorie. Celle qu'elle avait en face d'elle. Le vide, pourtant théâtre de tellement de choses. Sur son visage à lui, elle pouvait y lire tout. Mais surtout rien.
Rien. Pas de sourire poli. Pas de mots gentils pour lui dire d'aller se faire voir sans la blesser. Juste un regard noir et des sourcils froncés. Comme si elle n'était pas la douce adolescente que tout le monde cherchait à préserver. Lui, il était à vif. Et elle savait. Elle savait qu'elle n'avait rien à faire là, et pourtant elle était incapable de se résoudre à partir. Elle resta la main tendue dans le vide quelques secondes, puis la posa sur la table, lâchant un petit rire. C'était étrange, comme si elle était soulagée qu'il ne s'encombre pas de formalités. Mais il mentait.
- Tu fais erreur, je n'étais pas au poste de police, l'autre jour. Elle sourit de plus belle. Il mentait, mais il ne l'aurait pas. Elle était bien trop sûre d'elle, à ce moment-là, pour douter. C'était lui, elle aurait reconnu sa stature parmi des centaines, ses traits durs et froids entre mille. Elle resta silencieuse quelques secondes, à observer l'homme en face d'elle. Et lorsque la serveuse déposa son milkshake sur la table, Leigh y planta sa paille, et lança : - T'as fait quoi, au juste? Pour te retrouver là-bas, je veux dire. Et avant qu'il n'ai le temps de lui répéter qu'elle se trompait, elle ajouta: - Je sais que c'était toi. J'ai une très bonne mémoire visuelle, tu sais. Alors, t'as volé un truc, ou c'est plus... Grave? Quoique, si c'était grave tu ne serais pas devant moi en ce moment. C'est grave, ce que t'as fait? Leigh Pritchard jouait souvent avec les limites de la discrétion. Mais elle n'avait aucune idées de quelles seraient ses limites, à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: jet black heart. (lucas)   Sam 9 Jan - 2:00

Il n’est pas de ce type. Du genre à se montrer courtois et poli. Il est rude. Il est tout, sauf agréable. On ne lui a pas appris à dire merci, encore moins s’il te plait. Parce qu'il fait toujours tout tout seul. Sans l’aide de personne. Il est comme un loup. Solitaire. Sauvage, féroce. Alors, quand elle lui tend la main, il tourne la tête. Parce qu’elle ne l’intéresse pas. Qui est-elle ? Que veut-elle ? Qu’attend-elle de lui, au juste ? Elle est jeune, fraîche. Ne lui a-t-on donc jamais dit ne pas parler aux inconnus ? Puis, quel genre de fille inconsciente est-elle pour oser lui adresser la parole à lui ? Il n’y a rien, dans son physique ou dans son comportement, qui montre qu’il est quelqu’un d’avenant. Bien au contraire. Tout prouve qu’il ne l’est pas. Les traits de son visage marqué par les épreuves qu’il a endurées, par exemple. Puis, son regard noir, aussi. Il ne sourit que très rarement et répond toujours sèchement. Personne n'engagerait la conversation avec un spécimen de son genre.
Elle insiste pourtant, en prenant place près de lui. Qu’est-ce qu’elle n’a pas compris dans son geste ? Ou plutôt dans son absence de réaction au moment où elle s'est présentée à lui. Il a pourtant été clair en lui tournant le dos. Puis ce rire qu’elle a émis. Lucas y voit presque là un signe de provocation. De quoi l’exacerber davantage. Elle parle de leur rencontre et il finit par se souvenir. De ces yeux, de ce visage marqués par la candeur. Mais, il nie. Parce qu’elle n’a rien à faire là. N’importe qui aurait fui à sa place. Et, pourtant, elle est ici. Assise près de lui, rencontré au commissariat. Il sent son regard, lourd, posé sur lui. Elle l’observe et cela le dérange au plus haut point. Pourtant, il ne cille pas. Il ne lui adresse pas un regard. Même quand la serveuse vient à sa, leur, table. Puis, le silence se brise. Et, il souffle. Parce qu’elle l’agace. "T'as fait quoi, au juste? Pour te retrouver là-bas, je veux dire." Il s’apprête à répéter les quelques mots qu’il s’est déjà foulé à prononcer, mais elle renchérit aussitôt : "Je sais que c'était toi. J'ai une très bonne mémoire visuelle, tu sais. Alors, t'as volé un truc, ou c'est plus... Grave? Quoique, si c'était grave tu ne serais pas devant moi en ce moment. C'est grave, ce que t'as fait?" Il ricane, c’est plus fort que lui. Si elle savait. Il reste muet un instant. Puis, il se décide finalement à rompre ce silence presque gênant. Il plonge son regard noir dans ses yeux de petite fille naïve et innocente. Un sourire vicieux au coin de ses lèvres, il lui murmure : "J’ai peut-être tué quelqu’un, qui sait." Il dit cela pour l’effrayer. Mais, il n’est pourtant pas si loin de la vérité. C’est bien de cela qu’on l’accuse, non ? D'un meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: jet black heart. (lucas)   Mar 12 Jan - 21:11

Elle s'était jetée dans la gueule du loup, en avec entrain. Elle le savait. Elle ne l'intéressait pas mais lui, il avait tout son intérêt. Et elle était bien trop entêtée pour laisser sa chance passer. Et la mauvaise humeur apparente et la froideur glaciale de l'homme en face d'elle aurait dû déclencher cette petite alarme dans son crâne lorsqu'elle comprend que la situation est mauvaise. Mais plus il se renfrognait, plus elle savait qu'elle allait insister. C'était comme ça. Elle l'observait, chaque trait de son visage marqué par une expérience. Et elle voulait savoir. Elle prit une grande aspiration dans sa paille, et le fixa de nouveau. Lui, il fuyait sans cesse, le regard vers la fenêtre, sans doute sa manière douce de lui dire de dégager. Et puis, après un long silence, il se pencha vers elle, et plantant son regard noir dans le sien - Leigh aurait juré y avoir vu son âme, et murmura: - J’ai peut-être tué quelqu’un, qui sait. Bien malgré elle, Leigh frissonna, mal à l'aise pendant une minute, où ils restèrent à se fixer sans rien dire. Et puis, elle lâcha un petit rire nerveux, et s'éloigna de l'aura négative que dégageait le brun. - Non, je ne pense pas que t'as tué quelqu'un. Remarque. Tu peux aussi être un très bon menteur et avoir berné les flics. Mais c'est peu probable. Elle avait repris son air confiant, mais au fond, elle tremblait à l'éventualité qu'il dise vrai. Partagée entre la peur d'être entrain de parler à un meurtrier, et l'excitation d'être face à un criminel. Pourtant, elle n'avait jamais eu le goût de risque, Leigh. Bien au contraire. Elle était plutôt du genre à éviter les ennuis, même. Mais elle était trop fascinée par le spécimen humain qu'elle avait devant elle, au point d'en oublier sa nature inquiète. Elle s'enfonça dans la banquette, et joua avec ses propres doigts. Il n'était pas bavard, c'était une certitude. - Tu fais quoi dans la vie? Je veux dire, à part tuer des gens. Elle ricana, fière de sa plaisanterie. C'était indiscret, c'était malpoli, c'était tout l'inverse de ce qu'était Leigh d'habitude, et de son éducation. Mais c'était l'humour de Leigh, décalé, qui ne faisait pas toujours rire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: jet black heart. (lucas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
jet black heart. (lucas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Paroles] Place je passe
» Blackheart Handsome Devil dans 4X12 GreenBack
» Bilan 2009
» crate blackheart amp
» Kerifern recherche CHANTEUR black/thrash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VI/ TAKE A CUP OF TEA :: RP-
Sauter vers: