AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▪ it's just a thought, only a thought.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayann Pritchard

avatar

Messages : 336
Pseudo : l'oisillon bleu.
Id details : sowon. - maknae (avatar). - tumblr (sign).
Age : twenty-four yo.
Job/studies : co-owner of a jewelery shop.
Status : lost in a whirlwind of thoughts.
Family portrait : eldest of a family of three children.
Equipe : little eagle.

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address:
Neighbors:
Availability: open.

MessageSujet: ▪ it's just a thought, only a thought.    Ven 1 Jan - 20:48




rayann pritchard
i have no idea what's happened to that dream
cos there's really nothing left here to stop me.

✤✤✤

PRENOM(S) NOM Une identification et bien plus encore, le résultat d'un parcours qui remonte à bien loin. Si Rayann est le seul vestige témoin de sa mère biologique, son second prénom s'inscrit dans les traditions et les croyances de ceux qui ont toujours forgés son univers. Elle porte le nom de sa grand-mère maternelle soit Lauren. Pritchard, un patronyme qui sonne comme un nouveau point de départ, le début d'un équilibre qui s'est épanouit. AGE Majorité américaine révolue depuis quelques temps mais encore tout à fait le quart de siècle non plus. Agée de vingt-trois années, elle soufflera d'ici peu une bougie de plus. Rien de bien changeant finalement, elle ne fait même plus attention en toute honnêteté. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Si on se réfère à l'exactitude des informations figurant sur son acte de naissance et sur son dossier, la brunette est née un certain trente-et-un aout à Seattle. Une ville qu'elle n'a jamais réellement quittée par ailleurs. ORIGINES Des souvenirs aussi flous qu'incertains, Rayann n'a jamais cherché à creuser davantage l'origine de ses géniteurs. Pour autant, elle a connaissance de posséder des racines chinoises par sa mère biologique. C'est tout ce qu'elle sait de cette dernière et n'a jamais réclamée davantage.  NATIONALITE Elle possède bien évidement la nationalité américaine. STATUT CIVIL Les histoires de cœur, elle a y laissé le sien avant d'y perdre ses ailes. A trop croire que l'être humain peut changé, à trop perdre de temps, elle s'est occulté elle-même. Sa dernière relation de quatre années, lui laisse un gour amer et son statut de célibataire est pour elle un repos auquel elle aspire et elle tient. Pour autant, elle ne peut s'empêcher de se perdre malgré tout. STATUT MONETAIRE Bien qu'elle n'ait jamais manquée de rien, elle a toujours tenue à se débrouiller par ses propres moyens. Vivre sur son salaire ne lui pose aucun problème, une paie loin d'être celui d'un ministre, les fins de mois compliqué elle a connue et connaît encore aujourd'hui. Un sujet qui finit toujours en queue de poisson lorsque son père revient sur le tapis. Entre deux obstinés, il y a de quoi faire mouche. ETUDES/METIER(s) Des ambitions mêlés à divers passions, une ligne de carrière qui à pris plusieurs chemins différents. Diplômée en art, elle sait avec prudence qu'en tant qu'artiste rien ne prédestine à en gagner de sa vie. Pour autant, avec de bonnes connaissances et son savoir faire elle a réussi à se faire remarquer. Créatrice de bijou, elle vend ses premières créations via la toile avant de finalement se mettre en association. Depuis quelques mois, elle est co-propriétaire de sa propre boutique. Un commerce qui ne cesse de faire connaître et qui prend doucement mais certainement son envol. SITUATION FAMILIALE Une famille d'accueil temporaire, qui a finit par devenir la sienne. Première enfant adoptée du couple Pritchard, elle est l'ainée d'une fratrie de trois enfants dont un frère et une sœur cadette. Sœur attentive ou bien un brin trop responsable et patiente, elle tient a être présent pour ses proches. Une décision sur laquelle ne reviendra pas. TRAITS DE CARACTERE Communicative, fière, rancunière, responsable, patiente, altruiste, honnête, un brin garçon manqué, spontanée, boudeuse, amusante, attachante, créative, passionnée, énergique, obstinée, maladroite (...) GROUPE welcome to the new age .


• river flows in you.
Adoptée tardivement à l'âge de cinq ans, elle ne conserve que très peu de souvenirs de sa mère biologique. Elle n'a d'ailleurs jamais cherché à la retrouver. Si elle a tendance à ne pas oublier, elle ne parle que très peu voir pas du tout sur son passé. • A l'image de son prénom à deux consonances, elle n'a jamais cherché à masquer son coté garçon manqué. Jouer aux consoles de jeux comme aux arcades en passant par les jeux de cartes stratégiques, elle ne dit pas non. • La mort de sa mère adoptive a été une période où elle a beaucoup intérioriser ses émotions. S'occuper des siens à été une priorité et le demeure toujours encore aujourd'hui. • Si la caféine est indispensable pour certains, pour elle pas du tout. Néanmoins, elle apprécie en humer l'arôme. • Sa boisson de prédilection est le chocolat chaud avec une pointe de cannelle. • Artiste dans l'âme, elle a toujours été passionnée par le dessin et la peinture. Des activités qu'elle continue de pratiquer autant que possible car celui lui permet de se calmer et de se détendre. • Sa dernière histoire de cœur a durée quatre année. Un laps de temps où elle a bruler ses ailes comme le dit si bien le proverbe. Elle se dit maudite en amour alors qu'il lui suffirait de faire un peu plus attention aux personnes qui l'entourent. • Son style vestimentaire reflète sans nul doute sa personnalité. Elle aime la simplicité et déteste faire les magasins pour elle c'est un véritable calvaire.  • L'art culinaire ? On peut dire qu'elle a appris à aimer avec son frère et sa sœur cadette à une certaine époque. Elle est plutôt douée pour les plats italiens d'ailleurs.  • Obtus comme un chapeau pointu, lorsqu'elle a une idée dans l'esprit elle ne l'a guère ailleurs. A de nombreuses reprises, cela lui a valu de tomber de mauvaises situation. • Sa fleur préférée est le muguet, rien de tel pour lui rappeler de très bons vestiges d'antan. • Patiente et altruiste, c'est un personnage vers qui il est bon de se tourner lorsque l'on a besoin d'une ouïe attentive. Attention néanmoins à ne pas réveiller l'eau qui dort. • Expressive et solaire, son dynamisme est presque contagieux. Elle essaie - la plupart du temps - de voir le meilleur chez autrui, une manie qui se retourne parfois contre elle. • Elle ne tient pas l'alcool, inutile de lui demander pourquoi vous n'obtiendrait aucune réponse. • Gourmande est pas qu'un peu, la demoiselle ne se prive de rien et se garde bien de faire tout un état d'âme sur les pseudos régimes. Que des balivernes ! Sucré ou salé, elle sait se faire plaisir en temps et en heure.

Spoiler:
 

_________________
"change your heart look around you, change your heart it will astound you, i need your loving like the sunshine and everybody's got to learn sometime"


Dernière édition par Rayann Pritchard le Ven 1 Juil - 19:29, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayann Pritchard

avatar

Messages : 336
Pseudo : l'oisillon bleu.
Id details : sowon. - maknae (avatar). - tumblr (sign).
Age : twenty-four yo.
Job/studies : co-owner of a jewelery shop.
Status : lost in a whirlwind of thoughts.
Family portrait : eldest of a family of three children.
Equipe : little eagle.

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address:
Neighbors:
Availability: open.

MessageSujet: Re: ▪ it's just a thought, only a thought.    Ven 1 Jan - 20:48


▪ i just want to be happy again
i just want to feel deep in my own world. ▪
Elle était encore là hier. Elle avait passée sa tête par la porte de la chambre légèrement entrebâillée, un sourire attendrissant et protecteur bordant ses lèvres. Elle était encore là hier. Elle t'avait encore félicité pour l'exposition de ton tableau. Une toile pour laquelle tu avais de nombreuses fois hésité à présenter au jury du concours du collège. C'était terminé. Elle ne serait désormais plus là pour balayer tes craintes, te faire entrevoir que ton instinct ne se tromperait que très peu. Réparer une erreur est encore possible, à d'autres de croire que revenir sur le passé le demeure. C'est un rêve éphémère qu'est de croire que tout ce que vous pensiez acquis le sera toujours. Toujours n'est pas irrévocable, la preuve en était. Tu l'avais cru jusque là et à des dépens qui aux heures actuelles de ton jeune âge ne font que s'assombrir aux regrets et à la perte de celle qui avait été ta mère. Son absence était une image comme figée dans l'espace du temps. L'oubli de sa présence et de son aura animent encore la maison, mais plus aussi enjoué qu'autrefois. D'un pas silencieux – et presque lent – tu descends l'escalier avant de t'asseoir sur l'une des marches. A cette hauteur, difficile de ne pas voir ton père s'enfoncer un peu plus dans la solitude et la douleur. Le salon est plongé dans l'obscurité alors qu'il observe, un verre d'alcool à la main un cadre photo. Une photo de leur mariage. Un événement qui marque clairement le départ d'une existence à deux. Il passe les mains dans ses cheveux avant de soupirer lourdement, signe avant coureur qui laissait enfin libre court à sa peine. La souffrance et les pleurs se voilait sous son impassibilité. Un visage comme figée dans le marbre telle était l'expression qu'il vous livrez à toi comme à Peter. Tu avais su déchiffrer sa douleur intérieure au travers de ses lignes, et même plus tu la partageais. Tu t'interrogeais parfois sur l'action du hasard et son ascendant sur l'existence. Pourquoi prendre la vie d'une si bonne personne et pas une à autre ? Tant de pourquoi qui ne trouverait jamais de réponses. Une quête vaine, sans le moindre objectif. Tu te lèves pour marcher en direction du salon avant de t'appuyer légèrement contre l'encadrement de la porte. Le bruit de tes pas rompt le silence de la pièce, le regard de ton père te considérant en toute vérité, sans rien te cacher. Il est l'homme qui vient de perdre son point de repaire, le cœur de sa vie. Il est ce père qui doit se montrer fort et qui se demande si tout ira au mieux pour ses enfants. Il te prend dans ses bras avant de te dire combien elle aurait été fière de toi. 


▪ when i saw you everyone knew
i liked the affect that you had on my eyes ▪
Les portes de l'ascenseur c'étaient ouvertes sur la preuve qui te manquait avant de se refermer sur une histoire de plus de quatre ans. C'était comme si tu avais toujours des œillères devant les yeux. Le temps, tu l'avais perdu à croire qu'il changerait mais c'était un leurre auquel tu avais tant désiré croire. Tu ne ferais pas deux fois la même erreur. Assise sur l'un des fauteuils du salon, le dos calé contre l'accoudoir, tu fais défiler les photos afin de faire le tri dans cette relation qui te laisse un goût amer. A force de t'entêter tu as finis par perdre le peut de croyance que tu pouvais avoir. Un attrait de ta personnalité que jusque là tu voyais comme bénéfique. Un pur et simple mensonge. Tu avais appuyé sur la touche supprimer sans aucun regret si ce n'est avec un ressenti de ton colère. L'ire irrité comme agacé, l'impulsion sait prendre le dessus mais tu sais que dans le fond c'est ton cœur qui à parler sans un regard en arrière. Ta frangine t'envoie un message que tu t'apprêtes à lire mais la musique qui joue dans tes oreilles n’est pas sans te rappeler la voix mélodieuse et envoûtante de celui qui t'avait accompagné le début de ton adolescence. Ryker est l'une des personnes – en dehors des membres de ta famille – en qui tu avais une confiance aveugle, une confiance que tu lui avais donné sans la moindre hésitation. Sa présence manquait à ton quotidien mais en cinq mois d'absence il n'avait pas donné aucune de ses nouvelles. Pas un coup de fil, pas même un message vocal, ni écrit. Un silence désertique pour donner une image. Tu ne peux t'empêcher de te focaliser sur le timbre de sa voix, de la profondeur de ses paroles qui transcende la vérité avant de faire naître l'émotion. Peu démonstratif, il évoquait ses ressentis personnels au travers de chacun de ses textes, de ses émotions, de ses compositions. Chaque accord était destiné à un feeling précis. Tout avait une signification et tu en devenais le message comme lorsque vous étiez des adolescents dont l'insouciance à été volée par le drame que peut être l'existence. Peu de temps avant son départ, vous vous étiez disputés au sujet de ton ex petit-ami. Un sujet de conversation qui était mené sur un ton au dialogue de sourd. Il t'avait mise en garde contre lui mais tu avais prétendu le contraire. Jamais vous n'aviez été aussi loin dans un désaccord et la distance des jours qui passait n'avait jamais été aussi longue. Le jeune homme avait eu raison. Il avait sentit le coup venir comme le nez au milieu de la figure. Obstination ou fierté, l'une comme l'autre était un frein qui bien souvent se retourner contre ta propre personne. Tu le connais comme il te connaît. Un lien qui c'était forgé à l'encre de longues années d'amitié. Était-ce suffisant pour recoller les morceaux de votre amitié ? Le son de la musique s’évapore tout en légèreté avant de rebondir sur l'un des nouveaux tubes du moment. Pour autant, tu ne peux t'empêcher de laisser tes pensées naviguer sur une vague à la fois mélancolique, emplit de nombreux souvenirs. Ouvre les yeux, regarde-moi au delà du miroir. Abandonne-toi à la rage d'un cœur qui se bat pour toi. Les paroles de sa chanson résonnent encore dans ton esprit comme une allusion, une impression de déjà vu. Tu remontes tes lunettes sur le bout de ton nez tout en secouant la tête comme balayer ta conscience. Et dire que tu ignores combien ses dires sont si réels

_________________
"change your heart look around you, change your heart it will astound you, i need your loving like the sunshine and everybody's got to learn sometime"


Dernière édition par Rayann Pritchard le Sam 2 Jan - 21:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
▪ it's just a thought, only a thought.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jewels Of Thought (1969)
» Faron YOUNG
» Les paroles des growlers
» Surprise daddy. You thought you'd seen the last of me ? {Ft. Hadès}
» [NEWS] 120418 U-KISS "We Thought Debuting Equalled Success"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: II / SEA OF LOVE :: Follow me home tonight :: The great escape-
Sauter vers: