AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cheap thrills (cole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cole Lindgren

avatar

Messages : 4
Pseudo : westallen.
Id details : dylan o'brien (hepburns)
Age : vingt-cinq ans.

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address:
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: cheap thrills (cole)   Lun 4 Juil - 0:27




Cole Lindgren
just don't give up on me



PRENOM(S) NOM  Cole Diego Lindgren, rien de très grandiloquent. Diego étant un grand oncle de sa mère, resté au Brésil. AGE vingt-cinq ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE né un six avril à Seattle, WA. Il a une soeur jumelle : Nina Lindgren. ORIGINES brésilienne par sa mère, suédoise du côté paternel. NATIONALITE américaine. STATUT CIVIL éternel célibataire, Cole a eu la brillante idée de se marier après une soirée bien arrosée, lors d'une virée entre amis à Las Vegas. Heureusement pour lui, les chapelles de cette ville du péché n'ont aucune valeur juridique. Il se considère donc sans attache, malgré ses innombrables crush. C'est simple, Cole est toujours persuadé d'avoir rencontré la femme de sa vie dès qu'il commence à nourrir quelques sentiments envers une personne du sexe opposé. Un romantique passionné sous ses airs de gentil enjôleur. STATUT MONETAIRE  confortable. Cole a beau venir d'une famille assez modeste, il n'a plus à s'en faire depuis que sa carrière s'est véritablement lancée. ETUDES/METIER(s)  Conseiller conjugal et familial, il est également psychologue. Cole tient une rubrique hebdomadaire assez réputée dans le journal de la ville, The Seattle Times, dans laquelle il donne des conseils relationnels aux lecteurs anonymes. Parce qu'il est un brin gêné, il publie sous le pseudonyme de Mairéad Baxter.  SITUATION FAMILIALE Cole est le frère aîné cool d'une famille de quatre enfants. Il n'est pas vraiment la figure paternelle adéquate en raison de son manque de rigueur et de son inconstance, mais il n'en reste pas moins une épaule réconfortante et sait prêter une oreille attentive aux émotions et peines de ses cadets. En revanche, même s'il l'adore, il a toujours plus ou moins tenu rigueur à sa mère de fréquenter des hommes, depuis son divorce lorsqu'il n'avait que sept ans. Un sacré culot quand on sait que Cole a lui-même l'étoffe d'un serial monogamist. TRAITS DE CARACTERE  extraverti, drôle, pervers, taquin, exubérant, malicieux, idéaliste, observateur, provocateur, communicatif, volontaire, protecteur, épicurien, inconstant. Son enthousiasme et son optimisme ont toujours été des qualités qui le démarquaient des autres. Cependant pour certains, Cole est un jeune homme qui peut paraître agaçant tant il semble prendre tout à la légère. Il est celui qui intervient avec une plaisanterie vaseuse dans les situations critiques ou les conflits dantesques. Mais Lindgren n'en reste pas moins un éternel pacifiste, il joue souvent le rôle de médiateur lorsque les circonstances l'exigent réellement. D'ailleurs, on lui reproche souvent d'être bien trop magnanime, étant sans aucun doute le garçon le moins rancunier qui puisse exister à Seattle. GROUPE welcome to the new age.


home isn't a place. It is a person.
And we are finally home.

( ✍ )

 Cole est un ardent cinéphile, il n'est pas rare de le voir personnifier en pleine conversation une réplique qu'il considère culte, ou des personnages et acteurs célèbres. Lindgren est abonné à Playboy depuis ses dix-huit ans. Et il vient d'apprendre que le magazine cessera de publier des photos de nues à partir de mars 2016. Il veut juste mourir. - Pas grave, se répète-t-il sans grande conviction, youporn is still there. Lindgren a une passion pour les voitures de course. Accro à la vitesse, le jeune homme est un collectionneur de procès verbaux pour excès de vitesse. Sa soeur lui reproche souvent cette attitude qui l’amènera probablement à l’hôpital un de ces jours.  Boobies.  Cole n'est jamais satisfait de ce qu'il a. L'herbe est toujours plus verte ailleurs, ce qui fait de lui quelqu'un de foncièrement versatile. Cole ne le réalise pas, mais c'est un charmeur. Il a une verve peu commune, un talent certain pour manipuler et jouer avec les mots. Il aurait fait un bon politicien s'il n'avait eu aucun scrupule, et surtout, s'il n'était pas baigné de cet idéalisme presque enfantin, et de cette âme de romantique éperdu. Cole déborde de vitalité. Communicateur, le jeune homme a un charisme et une force de persuasion sans équivoque. Il n'aime pas les conflits, et joue depuis l'enfance le rôle de conciliateur au sein de son entourage. ils rebondissent si souvent les boobies. c'est énorme. Assez extravagant, son langage cru n'est pas au goût de tous. Absolument sans gêne il peut facilement choquer les plus maniérés,  mais il n'en a que faire. Il guette les réactions à chacune de ses taquineries, et adore voir les expressions offensées de certains. Le jeune homme parvient cependant à se calmer lorsque les circonstances l'exigent véritablement. Il est simplement un provocateur inoffensif, un homme qui s'amuse à taquiner sans cesse par plaisir de surprendre autrui, un doux maladroit quand il s'agit d'humour. En quête quasi perpétuelle du "one big true love", Cole a connu plusieurs jeunes femmes sans jamais véritablement trouver la bonne. Le problème est qu'il a un idéal féminin auquel il ne semble vouloir déroger, et dont il n'a même pas conscience. Il a toutes ces qualités morales et physiques en tête, et n'arrive à apprécier entièrement une femme pour ce qu'elle est, pour toutes les petites choses qui font d'elle une personne tout à fait unique et singulière. Cole ressemble à sa mère plus qu'il ne l'imagine. Le jeune homme a tendance à voler ("momentanément emprunter" préfère-t-il plutôt dire) les téléphones portables de son entourage, afin de personnaliser toutes leurs sonneries. Il attribue toujours une chanson paillarde ou ridicule dès qu'il arrive à son nom. Il est fan des reality tv shows, surtout Keeping up with the Kardashians. Elle est jolie la Kim. Dans sa playlist, on retrouve très souvent Taylor Swift, Justin Bieber, One Direction et Demi Lovato. Sa plus jeune soeur l'a converti - et même s'il ne l'avouera jamais - Cole a une playlist “pansé mon keur bléssé :'( ” qu'il écoute en boucle quand il n'a pas le moral.   il a un énorme faible pour le personnage d'Hermione Granger. Son meilleur ami est sa couille gauche (ou droite, ça dépend de ce qui gratte le moins sur le moment). Sa bromance, son frère, sa vie, son coeur, ou son cerveau (quand il est trop occupé à réfléchir avec ce qu'il a sous la ceinture). Ils se connaissent depuis la petite enfance, et Lindgren n'ose imaginer sa vie sans ce beau brun ténébreux. Quand il y pense, son bestie aurait pu tout à fait l'émoustiller s'il avait eu des boobies. Cole est parfois un beau salaud. Un petit manipulateur sans scrupule : plus jeune, il a essayé de forcer sa jumelle à embrasser des crapauds en lui faisant espérer qu'une fois le bon trouvé, celui-ci se transformerait en prince. Nina s'est bien évidemment vengée par la suite, mais n'a pu empêcher Cole de réitérer le canular avec leur benjamine, quelques années plus tard.   Entendez-vous ce rire de hyène dans les rues de Seattle ? Oui, c'est Cole. Malgré ses plaisanteries de débauché, Cole est naturellement gentleman avec les femmes. Il a une âme de poète qui trouve sans doute sa source dans son aisance à comprendre les émotions d'autrui. il ne prépare rien en avance, arrive à la dernière minute aux examens, ou annule au dernier moment des plans. Spontané, peut-être trop, il a une sainte horreur de tout ce qui peut s'apparenter à des règles strictes, rigides. Très actif sur les réseaux sociaux, il lui arrive de retweeter une quarantaine de fois en une seule journée. Il passe aussi son temps - dès qu'il le peut - à troller sur des forums. Il est très difficile de vexer Cole, mais lorsqu'il se sent offensé, il a quelques tendances de drama queen, à tout exagérer pour rien. Le jumeau Lindgren a aussi un aspect plus mature qu'on ne voit pas au premier abord ; dans la mesure où Lindgren comprend les gens presque intuitivement ; il s'avère incroyablement compréhensif, et a un talent relationnel assez remarquable pour aider/réconforter les autres. Le domaine de la psychologie était alors une voie évidente pour le jeune homme, qui a décidé d'en faire sa carrière. Deux de ses plus grands hobbies sont la cuisine ; en particulier brésilienne, héritage de sa famille maternelle ; et les réseaux sociaux. Il peut passer des soirées entières en compagnie de sa mère derrière les fourneaux.   Tout comme son frère et ses deux soeurs, leur mère leur a appris la langue portugaise. Cole a un accent à couper au couteau, et s'en amuse.




pseudo, prénom - westallen. âge - so old   . comment avez-vous connu le forum? - bazzart    commentaire(s) - J'EN REVIENS PAS JE SUIS TROP CONTENTE QUE LE FORUM REVIENNE               . personnage - inventé. crédit(s) - tumblr. avatar - dylan o'brien.


Dernière édition par Cole Lindgren le Lun 4 Juil - 20:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Lindgren

avatar

Messages : 4
Pseudo : westallen.
Id details : dylan o'brien (hepburns)
Age : vingt-cinq ans.

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address:
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   Lun 4 Juil - 0:28

we leave something of ourselves
behind when we leave a place

( ... )


you shoulda crowned her, cause she's a goddess
but you never got this

Il culpabilise. Cole culpabilise. Il n'est plus là le grand psychologue qui croit tout savoir sur les désirs inavouables des autres, celui qui pense avoir la solution à chaque conflit relationnel auquel il fait face, et qui conseille avec cet air de sage faussement indulgent, pétri de bons sentiments.

Non, il n'y a plus personne.
Il aurait du savoir.  C'était flagrant, putain.

James est pédé. Ouais. Le mec de sa soeur, futur époux de sa jumelle avec qui elle allait passer les prochaines décennies. Il a l'air con putain, le soi-disant frère qui s'est toujours juré de la protéger contre vents et marées. Il ressent le besoin foudroyant de foutre un coup de poing dans un mur, de crier, de grogner, d'exploser cette sale gueule de merde.

Il est en train péter un câble. Sur l'instant, il n'a même pas pensé à rassurer sa soeur. Son coeur se serre, Cole regrette. Il ne l'a pas enlacé, ni même effleuré. Sans un mot il s'est contenté de prendre les clés de sa voiture posées sur la commode, et de claquer la porte d'entrée derrière lui. Un cri féminin s'était fait entendre, il s'en souvient maintenant ; mais comme dans un état second, il n'avait guère su reconnaître à qui appartenait cette voix. Était-ce sa mère ? sa petite soeur ? Peut-être même Nina ? Qu'importe, il était bien trop perdu dans un délire fiévreux, une rage volcanique guidant le moindre de ses gestes. Il n'avait retenu qu'un bruit précipité, celui de pas martelant l'asphalte. Ceux de son frère, Abel, avait-il compris lorsque celui-ci l'avait bousculé fébrilement, le gamin cherchant vainement à lui subtiliser les clés de la voiture. Ils s'étaient échauffés un peu avant que Cole ne finisse par comprendre que le cadet voulait simplement conduire et l'accompagner. Les deux mâles Lindgren en route pour défendre l'honneur de leur soeur.

« Cole, calme-toi. »

Ses phalanges se crispent autour de la poignée de la voiture, et ses genoux s'agitent si nerveusement que sa main posée sur sa jambe ondule également. « Je vais le défoncer » Fulmine Cole, en mordillant furieusement sa lèvre inférieure, avant d'ancrer brièvement son regard dans celui habituellement rêveur de son frère cadet. Il se penche soudainement, et klaxonne comme un retardé sur la file d'élèves de primaire qui traverse la rue sur le passage piéton devant la voiture Lindgren, accompagnés de leurs enseignants. Il les voit sursauter et s'écrier, certains trottinent pour parvenir le plus rapidement possible sur le trottoir, et les profs l'insultent. He doesn't care « t'es un malade ! » s’exclame un Abel affolé et embarrassé, en le repoussant violemment sur son siège. Les nerfs de Cole font trembler sa cuisse. Abel a eu raison, Cole aurait sans doute brûlé plusieurs feux rouges, roulé au delà de la vitesse maximale autorisée, et écrasé quelques piétons s'il lui avait laissé le volant quelques instants plutôt. « j'te jure, je vais l'éclater cet enculé. » profère-t-il agressivement, un rictus affublant son visage d'un air mauvais, alors que sa cuisse continue de remuer impatiemment, et qu'il pose son coude sur le rebord de la fenêtre. Cole fixe d'un oeil noir les derniers élèves sur le passage piéton.

Abel le dévisage, éberlué. Il n'a jamais vu son frère comme ça. A vrai dire, personne n'a jamais vu Cole Lindgren comme ça.

Il ne prône pas la violence, hell, il ne s'énerve même jamais. Voir son aîné agité par une telle férocité est une vision à laquelle il n'envisageait pas d'être un jour témoin. Dans un sens, ce n'est qu'encore plus terrible que de voir un pacifiste s'emporter de la sorte, bien plus saisissant qu'une personne naturellement belliqueuse. Cole est arrivé à un point de non-retour, Abel le ressent. Et il ne sait foutrement pas quoi faire.

« On ne sait même pas encore pourquoi ils ont rompu...» tente le cadet, en secouant légèrement la tête de droite à gauche, alors qu'il reprend enfin la route. « peut être que c'est parce que- » « - parce que ce type est gay. » le coupe son aîné dans un grognement. Cela s'impose à Cole comme une évidence, une longue plaisanterie, un running gag qu'il a poursuivi pendant des années sans réellement y croire. Ces moments passés durant lesquels il importunait Nina, à coup de "ton James, il est homo. C'est moi qu'il veut pécho.". Des rimes ridicules qu'il scandait de cet air goguenard avant d'éclater d'un rire tonitruant. Le garçon se remémore les railleries appuyées, le cirque qu'il continuait à faire avec ses "ma bite est sucrée, yummy. Everyone wants Cole's dick yum yum yum" aussitôt que James quittait la maison Lindgren, Abel qui s'esclaffait face à la scène comme à chaque fois, et cette seule réaction de son frère qui suffisait à Cole ; galvanisé par l'approbation de la foule ; pour provoquer un peu plus sa soeur, et être ce boulet qu'il est toujours. Il dansait, faisait parfois des gestes obscènes avec son bassin dans le dos de James dès que Nina pouvait le voir. Voilà que, à présent, sa taquinerie était devenue réelle. Ses blagues avaient toujours eu un fond de vérité. Quel con.

Quelques pensées homophobes l'assaillent. Il se retient. Non, il ne va pas tomber dans ce travers. Il refuse.

« James aime les mecs. » répète froidement et distinctement Cole. Sous l'effet de surprise, Abel pouffe de rire. L'aîné lui jette un regard orageux, ses prunelles noisettes plus sombres que jamais calment son frère. Il réalise alors que son aîné est sérieux, et ses yeux s'écarquillent. « Hein ? » balbutie—t-il, « Genre, t'es sûr...» Abel grimace, avant d'ajouter d'une voix presque timide « qu'il est de l'autre team...alors que, qu'il est - était - avec Nina ?» Sa mâchoire se contracte, Cole reste silencieux.

« Ah ben ça alors.» commente inutilement Abel, médusé.

Le reste du trajet se passe en silence.

(...)

Quand les deux frères Lindgren arrivent devant la demeure apparemment vide de la famille de James, Cole a la force d'attendre le retour de sa victime. Deux ou trois heures défilent, il ne saurait le dire. Justin Bieber passe à la radio lorsque Abel reçoit un appel de leur mère, qui les prévient que Nina  est repartie sans prévenir. Où ? Personne ne sait.

Il s'élance alors dans une recherche infructueuse. Prend le volant, dépose Abel, et fait tous les endroits que sa soeur a l'habitude de fréquenter. Il appelle leurs meilleurs amis dont Bella Vergara, leur explique. Elle ne leur répond pas, tant pis, il la retrouvera, comme ces jeux de cache cache auxquels ils jouaient enfants. Elle est sa jumelle, sa moitié, il ressent ses souffrances comme si elles étaient siennes. Il a besoin d'elle, et même si Nina préfère rester seule, il n'y songe même pas et ne l'acceptera pas. Il est son putain de twin, et il sera là. Pour elle. Rien que pour elle.

C'est seulement vers 4h du matin, alors qu'il lui envoie un énième sms “where the fuck are you ??' que Nina semble comprendre ce que Cole a passé sa nuit à faire, et lui répond enfin. Sa voiture s'élance dans la nuit noire. Et il se fait une promesse. Celle de ne plus laisser n'importe qui s'approcher de sa moitié. Il s'en fait le serment. Aucun autre ne lui fera autant de mal. Plutôt crever.



Yeah, you can be the greatest, you can be the best
You can be the King Kong banging on your chest

« Attendez, » Cole se relève d'un bond du siège, faisant face au bureau de la rédactrice en chef. « Attendez deux secondes... » répète-t-il en levant et agitant la main comme pour stopper la jeune femme, pourtant immobile devant lui. « vous réalisez l'ampleur de ce que vous me demandez ?! » parvient à demander Lindgren, d'un ton étrangement aigu.

« Oui. »

D'accord. D'accord, d'accord.

Il explose.

« Alors avec vous un moment c'est Cole venez écrire quelques mots dans une rubrique, rien de très prenant, c'est juste pour dépanner, » commence-t-il en imitant maladroitement la voix fluette de la rédactrice, puis se lance dans une tirade sans reprendre son souffle une seule fois, cela avec une rapidité déconcertante, « après c'est Cole venez on élargit la rubrique courrier du coeur pour une rubrique plus conseils psy, coaching de vie, et ensuite c'est Cole répondez aux courriers des fans de la rubrique ils apprécieront, et après ça va être Cole dites que vous n'êtes pas Mairéad, et après Cole venez faire un talk show à la Oprah, Cole venez être président des Etats-Unis d'Amérique ! » Un ange passe. Ils se regardent sans ciller, tous deux bouche-bée. Cole inspire et expire fortement, il reprend son souffle. La jeune femme ferme brièvement les yeux et secoue ses boucles brunes. « Ne soyez pas si dramatique. » Il tique. Lui, dramatique ? Non, vraiment ? « le Seattle Times est le seul quotidien de la région, et de l'état de Washington. Votre chronique grandit de jour en jour, et a de plus en plus d'adeptes. » Business. Etre sous les feux des projecteurs, ce n'est pas pour Cole. Il est celui qui s'amuse à imiter les fangirls des autres, pas celui qui est sur le podium. Cole malgré sa chaleur humaine est un homme de l'ombre, celui qui commente derrière ses écrans ou écoute ses patients en toute intimité.

« 80% des lecteurs sont des femmes entre dix-huit et quarante ans. Savoir qu'un homme est la réponse à leurs problèmes serait un coup de pub immense pour le journal. Un homme dans la fleur de l'âge tel que vous, qui plus est. »  Ce n'est qu'une stratégie marketing, du commerce whatever, ça, il l'a bien compris. « Et j'aurais une horde d'oestrogènes à mes trousses, génial. »  répond-il d'un ton caustique. Il croise les bras contre son torse. « Vous voulez vendre mon corps, c'est ce que je comprends. » finit par ajouter le psychologue d'un ton impérieux, les sourcils froncés. La rédactrice en chef pousse un long soupir, et enlève ses lunettes à monture noire. « Pas votre physique, votre image. Jeune, beau - »  Cole se redresse comme un paon face au compliment « - et qui sait si bien comprendre la gente féminine ? Avouez que l'idée peut attiser autant nos bénéfices que faire fantasmer un plus grand public. »  ...Et il se ferait humilier un bon moment par sa famille et ses amis. Oh god, la tête de Vergara, il imagine déjà. Miss gants de boxe ne le raterait pas, c'est certain. Et ne parlons même pas de Nina ! Cole est sur le point de défaillir.

Au départ, cette chronique n'était qu'un simple service rendu à une amie journaliste. Il s'était pris au jeu, en voyant les insécurités, les peines, et souvent les anecdotes hilarantes de ces femmes. Une certaine empathie l'avait saisi, une envie de leur apporter quelque chose, même si ce n'était qu'à travers des mots, quelques lignes. Ensuite, les courriers un peu plus longs et personnels étaient arrivés au journal, et il avait commencé à y répondre avec autant de plaisir et d'ardeur. Mais tout cela n'avait été qu'un simple passe-temps. Cole était, et est encore protégé par Mairéad Baxter, un homme (femme) de paille. Détruire ce pseudonyme aurait des conséquences (désastreuses), la rédactrice le lui a clairement expliqué. Cole ne peut définitivement pas faire ça. Quelle idée.
  


Dernière édition par Cole Lindgren le Jeu 7 Juil - 0:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leigh Pritchard

avatar

Messages : 64
Pseudo : captain. (cécile)
Id details : olivia cooke by milkovich
Age : dix-sept ans
Job/studies : lycéenne
Status : célibataire
Family portrait : troisième enfant adopté des Pritchard, elle est aussi la plus jeune
To do list : aller poser des fleurs sur la tombe de maman - réparer le frein du vélo - aller à la bibliothèque - ne pas oublier de faire ses corvées
Equipe : aigle

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address: #234 anchor street
Neighbors:
Availability: (2/3) eamon - ? - ?

MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   Lun 4 Juil - 0:42

Re-bienvenue I love you

_________________
hell nos and headphones -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryker Yuen
- i’m still lost in your orbit.
avatar

Messages : 546
Pseudo : maknae, minh.
Multinicks : sybil cleys
Id details : im jaebum / jb (© outlines )
Age : twenty-four.
Job/studies : singer, famous thanks to his youtube channel.
Family portrait : youngest one, most annoying and protective brother ever.
Equipe : the best, wolf!

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address: #2209b berry street w/ asher
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   Lun 4 Juil - 0:57

AHHH COLE
rebienvenue I love you
et je te réserve dylan

_________________

• Past your arms that trapped me into that path. Toward that light, I’ll escape from you, It’s my Exodus. •   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marnie Eaton
(she's whiskey in a teacup)
avatar

Messages : 431
Pseudo : Sarah
Multinicks : daddy Eamon
Id details : JLaw, © twisted lips, tumblr
Age : twenty-five years
Job/studies : sports agent
Status : single
Family portrait : the terrible child of Eaton's family
Equipe : foxy lady

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address: berry street
Neighbors:
Availability: 3/3 available

MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   Lun 4 Juil - 9:34

Coooleeee
Rebienvenue parmi nous et et trop contente de te voir ici !
Bon courage pour ta fiche, si tu cherches des liens n'hésite pas I love you

_________________

people who say its a long story, mean it's a stupid short one that they are too embarrassed and couldn't be bothered to tell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayann Pritchard

avatar

Messages : 336
Pseudo : l'oisillon bleu.
Id details : sowon. - maknae (avatar). - tumblr (sign).
Age : twenty-four yo.
Job/studies : co-owner of a jewelery shop.
Status : lost in a whirlwind of thoughts.
Family portrait : eldest of a family of three children.
Equipe : little eagle.

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address:
Neighbors:
Availability: open.

MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   Lun 4 Juil - 11:35

Cole
Re bienvenue parmi nous I love you

_________________
"change your heart look around you, change your heart it will astound you, i need your loving like the sunshine and everybody's got to learn sometime"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Lindgren

avatar

Messages : 4
Pseudo : westallen.
Id details : dylan o'brien (hepburns)
Age : vingt-cinq ans.

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address:
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   Jeu 7 Juil - 0:21

thanks guys, ravie de vous revoir aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryker Yuen
- i’m still lost in your orbit.
avatar

Messages : 546
Pseudo : maknae, minh.
Multinicks : sybil cleys
Id details : im jaebum / jb (© outlines )
Age : twenty-four.
Job/studies : singer, famous thanks to his youtube channel.
Family portrait : youngest one, most annoying and protective brother ever.
Equipe : the best, wolf!

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address: #2209b berry street w/ asher
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   Ven 8 Juil - 19:05

Un plaisir comme toujours
Je valide avec joie ! bon jeu ! I love you

Citation :
Félicitations, tu es dans l'équipe LYNX! n'oublie pas d'aller inscrire ton personnage au système de point dans ce sujet.

_________________

• Past your arms that trapped me into that path. Toward that light, I’ll escape from you, It’s my Exodus. •   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cheap thrills (cole)   

Revenir en haut Aller en bas
 
cheap thrills (cole)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pochettes patchwork
» Le solfège à l'école
» Une danseuse française à l’école du Bolchoï
» CHEAP TRICK London 12/11/2010
» L'École Niedermeyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: II / SEA OF LOVE :: Follow me home tonight :: The great escape-
Sauter vers: