AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 need you now (eamon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: need you now (eamon)   Jeu 14 Jan - 19:01

Leigh était craintive. De tout, et de rien. Elle avait peur du vide, des orages. Elle avait peur de se faire prendre entrain de faire une bêtise. Et pourtant, quand elle avait vu Cat se maquiller, à vingt-trois heures, elle n'avait pas pu retenir sa curiosité. Elle s'était laissée entraîner par l'insouciance et la spontanéité de sa nouvelle sœur, celle dont elle admirait la liberté et le courage. Parce que Leigh, elle passait son temps à s'inquiéter des conséquences de ses actes, au point de toujours rater le moment de se lancer. Cat était tout le contraire, visiblement, et le sourire espiègle qu'elle lui avait lancé avant qu'elles ne referment la porte derrière elles, en toute discrétion avait suffit à rassurer Leigh. C'est pas si grave. A vrai dire, la peur s'était vite mélangée à l'excitation de faire quelque chose d'interdit. Et qu'elle n'avait encore jamais fait. Elles avaient marché longtemps, rejoins des gens plus âgés que Leigh n'avait jamais vu, et c'est lorsqu'elle se retrouva seule au milieu de la foule, dans une maison qu'elle ne connaissait pas qu'elle commença à paniquer. - Cat ? Vous avez pas vu Cat ? Elle abordait des jeunes aux yeux hagards, qui hochaient vaguement la tête ou lui proposaient un verre pour toute réponse. Ok, elle commençait réellement à paniquer. Elle se cramponna à son sac, et composa le numéro de celle qui l'avait entraîné dans une marre de problème. Deux, trois, quatre sonneries. Et rien. - Bordel… Elle trouva un endroit calme, où elle pourrait respirer un peu avant que ses poumons n'éclatent sous la pression, et observa la situation. Elle aurait beau appeler, crier le nom de Cat, la musique était bien trop forte pour sa voix fluette. Elle devait se rendre à l'évidence, elle était livrée à elle-même. - T'es perdue ? Elle sursauta, se retournant vivement vers celui qui venait de lui hurler dans l'oreille. Elle apercevait à peine son visage, tant l'endroit était sombre, mais elle sourit tout de même. - C'est juste que je suis venue avec ma sœur Cat, mais je la vois plus. Le garçon se frotta la nuque, laissant Leigh le fixer nerveusement pendant quelques secondes, avant de répondre : - Ah oui, Cat. Je crois qu'elle est partie avec quelqu'un. Les yeux de Leigh étaient à deux doigts de sortir de leurs orbites. - Quoi ? Quoi, oh non, c'est pas possible. Elle s'appuya contre le mur le plus proche, le regard dans le vide. Elle était incapable de rentrer seule, sa robe lui paraissait bien trop courte désormais, et elle se sentait à deux doigts de l'évanouissement. - T'as besoin d'aide ? Elle secoua la tête, le regard fixé dans le vide. - Non, c'est bon merci. Je vais appeler mon père. Il lâcha un rire, comme si elle venait de sortir la blague la plus drôle de l'année. - Tu vas faire venir ton père flic dans une soirée où les trois-quarts des invités n'ont pas l'âge de boire ? Effectivement. Ce n'était pas une bonne idée. Mais elle n'avait pas d'autre choix. - Je l’appellerais depuis le coin de la rue. Et je dirais rien, pour la soirée. Promis. Elle sourit poliment, et se faufila jusqu'à la sortie. Le froid la saisit, provoquant une vague de frissons sur sa peau. Il faisait nuit, un coup d’œil à son téléphone lu indiqua qu'il était une heure du matin. Appeler son père à cette heure-là était une mauvaise idée. Une terrible idée même. Mais c'était celle qui lui paraissait la moins dangereuse. Pour l'instant. - Allô ? Papa… ? C'est Leigh. Sa voix se faisait toute timide, car elle savait qu'elle recevrait une bonne leçon. Mais qu'elle aura mérité. - J'ai besoin que tu viennes me chercher. Je suis devant la pâtisserie, en centre-ville. Celle à l'angle de la quatrième. Elle l'attendit dans le froid, le cœur battant lorsqu'elle vit la voiture s'arrêter devant elle. Elle y entra, non sans une légère hésitation, et s'assit sur le siège passager. Fixant ses chaussures, elle n'osait pas affronter le regard de son père.
Revenir en haut Aller en bas
 
need you now (eamon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eamonn McCormack (aka Samuel Eddy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VI/ TAKE A CUP OF TEA :: RP-
Sauter vers: