AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☼ (newton) Work hard, play hard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ☼ (newton) Work hard, play hard   Mer 13 Jan - 0:32




© meghanisdreaming


Bianca grogna au son strident de son réveil qui la sortait des bras de Morphée. Avec une motivation minimale, elle s'extirpa du lit pour entamer sa journée avec entrain, plus ou moins.  L'idée d'une bonne douche s'imposa pour se mettre d'aplomb. Un quart d'heure plus tard, fraiche et de bonne humeur, Bianca quitta sa chaleureuse salle de bain pour se diriger vers son salon, enfin, son salon/cuisine/chambre, un studio se montre assez restrictif lors de l'aménagement. Salon dans lequel elle chercha frénétiquement le bracelet en or jaune qu'elle avait laissé traîner la veille sur sa table. «Qu'est-ce j'ai- » Elle n'eut pas le temps de terminer sa question qu'un bruit l'interpella. Il était là, dans toute sa splendeur, majestueux et fier, la regardant de haut, avec son air vil habituel. « Dougui... » C'était plus une menace qu'un appel affectueux. Dougui, ou Douglas, ou Dougdoug suivant l'humeur de Bianca, assis à côté de l'évier, ne broncha pas, continuant à la narguer. Douglas, c'était le chat qu'elle accueillait depuis maintenant plusieurs mois. Au début, c'était la pitié qui l'avait poussé à ouvrir sa fenêtre, et puis il était roux comme elle, c'était un signe. Mais Douglas n'était pas l'adorable chaton des rues devant lesquelles on s'attendrit, Douglas, qui n'est surement pas son vrai prénom par ailleurs, est gros, n'a qu'une oreille et est foncièrement mesquin. Griffure sur le sofa, urine retrouvée à chaque coin de mur et objets volés, Bianca aurait pu le jeter hors de son appartement mais elle a trop bon coeur. Douglas, c'est un peu son colocataire, elle se sentirait seul s'il n'était pas là pour lui siffler dessus lorsqu'elle essaie de le caresser en rentrant ou pour tenter de l'étouffer dans son sommeil en s'asseyant sur son visage...
Donc quand elle s'est rendu compte de l'absence de son bracelet, elle aurait du s'en douter, cette chose machiavélique était à la base de tous les problèmes de son logis. Vingt minutes plus tard, Bianca avait le bras profondément enterré dans le siphon de l'évier, tenant son bijou du bout des doigts. Satané animal! Bianca n'était pas particulièrement matérialiste, mais ce bracelet était un souvenir de Florence, ramené par sa mère, et bien qu'elle n'apporte que peu de signification aux objets, elle allait se faire littéralement tuer par sa génitrice si cette dernière s'en rendait compte. Même à 27 ans, oui. « Oui! » S'exclama-t-elle avec joie en extirpant l'objet de toutes les convoitises du fin fond des ténèbres. Sa joie fut de courte durée, le temps qu'elle se rende compte qu'elle était en retard. Cinq minutes plus tard, de nombreux accidents de la circulation évités de justesse et une jupe remontant un peu plus haut à chaque marche de l'escalier, elle se retrouva devant la porte du bureau, espérant silencieusement qu'elle soit fermée. En général, Bianca était la première arrivée, pour tout soit prêt avant l'entrée de maître Faulkner, alors une porte ouverte n'annonçait rien de bon, et effectivement, elle était tout sauf verrouillée. Pénétrant discrètement dans la première pièce où se trouvait son propre bureau, elle disposa le plus doucement ses affaires et quelques minutes plus tard, elle frappait à la porte de son patron, une tasse de café chaud sans sucre à la main, peut-être que prendre des initiatives et l'amadouer avec la boisson pourrait lui éviter un sermon, et entra piètrement dans la salle. « Bonjour maître Faulkner... » l'accueilla-t-elle d'une voix mielleuse mais assurée. Ne jamais faiblir devant l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   Mer 13 Jan - 21:34


WORK HARD, PLAY HARD
Bianca & Newton

Les imprévus, cela arrive, ça chamboule le quotidien bien régler et ça brise l'idée d'avoir un controle total sur le déroulement de sa vie. Newton le sait bien, mais il ne peut s'empêcher de vouloir dicter sa vision des choses à l'univers qui l'entoure, ce qui ne marche pas réellement toujours, mais au fond, malgré son âge et toute l'intelligence dont il peut faire part, il a, comme tout le monde, une part de lui rester en enfance et l'innocence qui va par moment avec. Certes, il n'est peut être pas l'homme qui exprime le plus souvent cette innocence.

Il est premier arrivé ce matin, étonnant, car Bianca est presque systématiquement au bureau avant lui, s'occupant généralement des dossiers en cours ou de toutes autres choses dont Newton ne se souciait guère. Lorsqu'il entre dans la pièce, son regard se pose tout de suite sur le bureau de la jolie rousse et sans qu'il ne s'en aperçoive, un mince sourire vient orner ses lèvres. Newton est obligé d'avouer qu'elle fait de l'excellent travail, malgré tout ce qu'il peut imposer et sans compter son caractère très - trop - marqué. Oh, Newton n'est pas quelqu'un de méchant dans le fond, il n'aime simplement pas le caractère de certaines personne et leurs fait payer avec une attitude exécrable. Détachant son regard du bureau inoccupé pour le moment, Newton se contente de se rendre dans son propre bureau, une pièce assez grande, constituée d'une large baie vitrée apportant de la lumière même lors des journées d'hivers les plus mornes. Décorée simplement, un meuble dans lequel est rangé la plupart des dossiers dont Newton s'est occupé et cloturé est placé contre le mur à droite de la porte d'entrée, sur lequel est parfois posé quelques babioles ou alors des papiers qui traînent, cela dépend des jours. Newton prend place à son bureau, il espère aujourd'hui arriver à terminer un dossier plutôt urgent et dont le jugement approche à grands pas. Il ferme les yeux un cours instant avant d'observer sans but la feuille durant presque une minute entière, Newton a toujours besoin d'un cours moment d'inattention avant de faire quelque chose de productif.

Quelques minutes plus tard, une demi-heure tout au plus, on frappa à la porte et Newton se doute tout de suite qu'il s'agissait de Bianca lorsque cette dernière entre dans la pièce sans attendre une quelconque réponse. « Ah ! Bianca ! Je commençais à croire que vous ne viendrait pas. » Il relève à peine la tête tandis que la demoiselle traverse rapidement les quelques mètres séparant la porte du bureau. « Bonjour maître Faulkner... » Il lui accorde finalement un regard et lui sourit doucement. « Problèmes de réveil ? Ou alors une nuit agitée ? » Il s'agit cette fois d'un sourire espiègle qui se dessine et un regard narquois qu'il lui lance, Newton est d'excellente humeur aujourd'hui, tant mieux, surement. Il récupère sa tasse de café accordant un « Merci » à la jeune femme. « Cependant, j'aimerais que vous soyez à l'heure dans les prochains jours, j'ai beaucoup de travail et pas le temps de s'occuper de ce dont vous avez la tâche. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   Jeu 14 Jan - 22:28




© meghanisdreaming


« Problèmes de réveil ? Ou alors une nuit agitée ? » Bien que détendue, Bianca ayant appris qu'il ne fallait jamais montrer un signe de faiblesse devant cet homme, elle se crispa à la question. Elle ne pouvait pas lui raconter la vérité, il la prendrait pour une pathétique femme à chat vivant sous la dictature d'une créature ridicule, et puis ce sourire moqueur déjà installé sur son visage, elle n'allait pas lui donner une raison de plus de se rire d'elle. «Les bouchons! » lâcha-t-elle dans la panique Pas crédible O'Connor, t'habites même pas à dix minutes «Je n'étais pas chez moi! J'étais à l'autre bout de la ville!  Tu parles trop... Enfin, je suis désolée. » Il récupéra la tasse de café avec politesse, après tout, ce n'était pas si terrible. Prête à faire demi-tour, son patron prit la parole une dernière fois. « Cependant, j'aimerais que vous soyez à l'heure dans les prochains jours, j'ai beaucoup de travail et pas le temps de s'occuper de ce dont vous avez la tâche. »  Bianca serra la mâchoire . Elle n'était pas énervée contre Faulkner, elle était la seule fautive et c'était plutôt ça qui l'agaçait. En temps normal, elle aurait trouvé de quoi rétorquer, le remettre à sa place, quand bien même il soit son patron, mais même avec sa fierté un peu trop présente, elle était consciente qu'elle avait fauté, et qu'elle devait se résoudre à se faire remonter les bretelles sans rien dire. « Bien sûr, Maître Faulkner. Je resterai plus tard ce soir. » Et sur ceci, elle quitta la pièce, un peu honteuse mais droite, il ne manquerait plus qu'elle s'apitoie sur son propre sort sur son lieu de travail. Elle se plaindrait ce soir à ses copines.
Assise derrière son bureau, la matinée se déroulait normalement, faisant plusieurs allés-revenus entre le bureau de son boss, pour diverses demandes, et le sien. Je devrais peut-être lui proposer de l'aide sur ma pause repas se suggéra-t-elle pour remonter dans l'estime de son chef. Après tout, il était connu pour mettre à la porte tout employé incapable de tenir le rythme, il valait mieux lui rappeler à quel point elle était indispensable. La sonnerie du téléphone interrompit ses interrogations, la ramenant à sa fonction principale. « Cabinet de Maître Faulkner, je vous écoute. » « Bonjour, c'est Grace Farland, est-ce que Maître Faulkner est disponible? »  Une voix douce se fit entendre au bout du combiné. Bianca resta quelques rapides secondes silencieuse, tentant de se remémorer si elle avait entendu ou vu ce nom quelque part sans grand succès. «  A quelle affaire êtes-vous affilié? Je peux peut-être vous aider. »  « Oh non! C'est un appel personnel, on s'est rencontré durant la soirée caritative à la Winston Gallery, ce vendredi 8.  » Bianca tiqua. Quelle soirée caritative ce vendredi  8? Elle récupéra l'agenda de l'avocat pour vérifier qu'évidemment, il n'y avait rien de tel écrit à cette date. Le contraire l'aurait étonné, Bianca gérait le moindre de ses rendez-vous ou événements et se rappelait de TOUT. « Vous voulez dire celle du samedi 19 décembre, non? » « Et bien... Non, celle de vendredi dernier. »  Le vil! Il ne l'avait même pas prévenu de cette soirée. Bianca était vexée. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il l'invite, mais il la prévenait du moindre de ses déplacements, et c'était là-dessus qu'elle était utile. Alors ne pas la prévenir, c'est comme s'il lui disait qu'elle était obsolète. « Je suis désolée, il est occupé. Je peux prendre un message ? »  lui annonça-t-elle avec toute la mauvaise foi du monde. Elle n'avait même pas vérifié auprès de l'avocat  lui-même. Et puis si il ne lui avait pas donné son numéro personnel, c'est qu'elle n'était intéressante. « Non, je rappellerai, bonne journée. »  Elle raccrocha. Quelque peu irritée, elle se dirigea vers le bureau de l'homme, des photocopies préalablement réclamées. Elle réagissait comme une mère poule ou une compagne  possessive, mais c'était la place dont elle était fière qui était remise en question! Elle entra dans le bureau après trois coups brefs à la porte, sans attendre une réponse, comme à son habitude, et lâcha sans ménagement la pile de papier au coin du bureau de monsieur. « Voici  les copies que vous m'avez demandées il y a dix minutes. » lâcha-t-elle avec une voix sobre mais non sans reproche. Elle renchérit avec un regard accusateur , elle demanda presque innocemment. « La soirée à la Winston Gallery de vendredi était-elle agréable ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   Sam 16 Jan - 20:04


WORK HARD, PLAY HARD
Bianca & Newton

Cette première conversation de la journée s'acheva rapidement, Newton est presque déçus du manque de répondant de Bianca mais n'en dit rien et l'observe sortir de son bureau d'une démarche voulue assurée. Il croise ses mains sur le bureau en écarte d'un mouvement le stylo et les papiers y trainant, il ne s'agit pas de quelque chose d'important de toute manière. Ou peut être que si, il y jette un regard et hausse les épaules avant de reprendre le travail interrompu par l'arrivée de sa secrétaire.

La matinée ne tarde pas à reprendre son cours normal, rythmée par un dossier particulièrement épineux, mais c'est ce qu'il plait le plus à Newton, il choisit toujours les dossiers les plus complexes, exigeant un travail rigoureux et poussé, dans le cas contraire il s'ennuit, tout simplement. C'est aussi pour cela que Newton ne travaille plus que sur des dossiers qu'il choisit au préalable, remontant à chaque fois la barre un peu plus haut, mais bien que ce dossier soit complexe, il ne s'agit pas la du dossier le plus compliqué qu'il ait pu avoir à défendre. Une semaine devrait suffire, peut être un peu plus en prenant en compte quelques entrevus avec son client.

Lorsque cette fois-ci, Bianca entra dans son bureau après trois coups brefs, Newton relève la tête, constatant que la jeune femme a trouvée les copies qu'il lui a demandé une dizaine de minutes plus tôt, tout au plus. « Voici  les copies que vous m'avez demandées il y a dix minutes. » Newton relève la tête, intrigué par le ton plein de reproches de la jeune femme « La soirée à la Winston Gallery de vendredi était-elle agréable ? »  Il se souvint qu'il n'avait pas prévenue la jeune femme de cette sortie. Il hausse vaguement les épaules « Je suppose que cette femme vous a appelée ... Grace si je ne me trompe pas. Trop superficielle » Il réfléchit quelques instants, cette soirée l'avait quelque peu pris au dépourvu mais n'avait finalement pas été inutile. Il était tombé sur cette femme beaucoup trop maquillée et à la poitrine sans doute totalement refaite. Il s'était rapidement débarrassé d'elle en lui donnant le numéro du bureau, son numéro personnel étant réservé aux personnes dignes d'intérêt. Newton ne sait lui-même pas pourquoi il se justifie face à Bianca du fait d'avoir repoussé cette femme. « Ne dites rien, vous m'en voulez de ne pas vous avoir prévenu. Un ami m'a moi-même contacté tardivement dans la soirée. Comme il ne s'agissait pas réellement de quelque chose en rapport avec le travail et que je dois bien reconnaître que vous êtes sans doute la personne la plus efficace qui ai été à mes côtés, j'ai jugé bon de ne pas vous déranger. » Il marque une pause et attrape les quelques copies apportée par sa secrétaire, y jetant rapidement un oeil, le compte rendu d'un dossier que l'on pourrait qualifier de similaire sur certains points à celui dont il s'occupe actuellement. « Si elle rappelle, dites lui que je ne suis pas intéressé. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   Lun 18 Jan - 18:23




© meghanisdreaming


Bianca son explication de pied ferme, les bras croisés, son visage légèrement boudeur. Et quand elle semblait réagir de façon excessive, Newton ne semblait pas plus atteint que ça par les reproches sous-entendus de la jeune femme. Quel homme agaçant. « Je suppose que cette femme vous a appelée ... Grace si je ne me trompe pas. Trop superficielle.  » Mouais, tu ne m'auras pas qu'avec ça, Faulkner pensa-t-elle avec une irritation contenue. Elle n'avait pas de réelle raison d'être énervée à ce sujet mais elle se plaisait à être la seule femme à connaître autant la vie de son mystérieux patron. Et en plus, elle était sûre que cette femme était blonde, grande et très jolie. Elle laissa passer un silence pesant avant d'être prête à ouvrir a bouche mais l'avocat reprit la parole. « Ne dites rien, vous m'en voulez de ne pas vous avoir prévenu. Un ami m'a moi-même contacté tardivement dans la soirée. Comme il ne s'agissait pas réellement de quelque chose en rapport avec le travail et que je dois bien reconnaître que vous êtes sans doute la personne la plus efficace qui ai été à mes côtés, j'ai jugé bon de ne pas vous déranger. . » Elle se laissa cinq secondes de réflexion avant de prendre sa décision. La flatterie et la justification honnête jouant en sa faveur, peut-être qu'il était légitime de lui pardonner ce qu'elle considérait comme un écart. « Ca passe pour cette fois... .  » se surprit-elle  à marmonner avant de serrer les lèvres. Garde ta langue, Bianca, c'est ton patron.. Elle continua à l'écouter, rougissant légèrement des paroles encenseuses de son boss à son égard et de sa franchise insolente. « Si elle rappelle, dites lui que je ne suis pas intéressé. » Un sourire diabolique traversa rapidement son visage. Cette initiative avait été prise à la minute même où la femme avait exprimé son intérêt pour l'homme élégant qu'était maître Faulkner. Elle reprit sa bonhommie habituelle et elle lui répondit d'un ton enthousiaste. « Ce sera fait! .  » Les femmes et leur nature lunatique...
Elle ouvrit l'agenda en cuir qu'elle avait gardé tout ce temps à la main pour lui annoncer. « Je vous ai pris rendez-vous au salon de massage, sur Pine Street, endroit tout à fait respectable, il a une bonne réputation. J'ai pu comprendre que vous aviez mal au dos, vos grimaces et grognements en disent long. Ca doit être dû à la fatigue, vous vous surmenez, vous devriez prendre plus de pause ou de vacances, vous savez? . » le sermonna-t-elle. Le maternalisant un peu et sous les conseils et la confiance de la génitrice de ce dernier, elle voulait que son patron soit en bonne santé. Et puis, elle dépendait franchement de lui. Elle en profita pour lui proposer son précieux soutien. « D'ailleurs, je me disais que je pourrais peut-être rester pendant ma pause déjeuner pour vous aider sur ce dossier... .  » Avec toute la bonne volonté du monde et un sourire qui se voulait charmeur, elle espérait qu'il accepterait comme il l'avait déjà fait avant. Ce serait bénéfique pour eux deux après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   Sam 23 Jan - 21:08


WORK HARD, PLAY HARD
Bianca & Newton

Newton n'a pas manqué de remarquer la mine légèrement boudeuse et le ton employé par sa secrétaire, ainsi qu'une légère pointe de jalousie vis-à-vis de l'intérêt de cette femme dont Newton n'a que faire. Et pour une fois, il décide de ne rien dire dessus, dérogeant à ses habitudes de taquiner Bianca par ses répliques parfois arrogantes au possible, mais la jeune femme semble prendre elle aussi un malin plaisir à y répondre par moment et c'est ce répondant qui plait aussi à Newton qui commençait à désespérer de tomber sur des secrétaires incapables de rentrer dans son propre jeu par moment. Une sorte de petit rituel installé entre Newton et Bianca, si l'on peut appeler cela comme ça, une sorte de complicité qui s'est créé et se tisse au fil des jours, sans que l'un ni l'autre ne s'en rende réellement compte.

« Ce sera fait ! » Newton hoche légèrement la tête, continuant de lire rapidement le dossier présent sur son bureau, à la recherche de la partie qui l'intéresse, stupide trou de mémoire quant à l'intervention qu'il recherche. « Je vous ai pris rendez-vous au salon de massage, sur Pine Street, endroit tout à fait respectable, il a une bonne réputation. J'ai pu comprendre que vous aviez mal au dos, vos grimaces et grognements en disent long. Ca doit être dû à la fatigue, vous vous surmenez, vous devriez prendre plus de pause ou de vacances, vous savez ? D'ailleurs, je me disais que je pourrais peut-être rester pendant ma pause déjeuner pour vous aider sur ce dossier... » Newton relève la tête, abandonnant le dossier pour se concentrer sur Bianca et il n'a pas besoin de poser la question pour savoir que sa mère est sans doute derrière tout cela, il soupire et s'adosse à son fauteuil. Il réfléchit quelques instants puis ferme les yeux en soupirant « Ma mère est derrière tout cela, il n'y a qu'elle qui aurait pu vous pousser à cela ! Je vous ai déjà dit de ne pas lui adresser la parole ! Elle n'a pas à tout savoir de ma vie, j'espère que vous n'allez pas lui raconter ce que je fais de mes journées. » Il soupire de nouveau et songe réellement à appeler une nouvelle fois sa mère et lui faire comprendre qu'il n'est plus un gosse depuis bien longtemps. « Puisqu'elle vous a déjà mise au courant je ne vous apprendrais rien aujourd'hui, c'est à cause de mes carences en Vitamine D, ça finira par passer. Et je ne me surmène pas, j'aime passer du temps à travailler, la est toute la nuance ! » Il passe une main sur son visage puis dans ses cheveux « C'est une bonne idée, j'ai quelques notes à vous montrer, vous me direz ce que vous en pensez, mais prenez le temps de manger correctement, cela peut attendre le début d'après midi, après votre pause. » En réalité, le fait que Bianca ai été en retard, Newton s'en fiche bien, il souhaite simplement lui rappeler qu'une fois, ça passe, mais que la seconde passerait sans doute beaucoup moins bien. Et il sait très bien que la proposition de la jeune femme est un peu un moyen pour elle de s'excuser encore une fois « Je suis tout de même bien curieux de savoir ce qui vous a mise en retard, ce matin. » Sourire sur le coin des lèvres et regard interrogateur, il ne changera sans doute jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   Ven 29 Jan - 21:44




© meghanisdreaming


Non pas qu'elle appréhendait sa réponse, mais Bianca fut étonnée de sa courte méditation, attendant une réponse cinglante sur les décisions qu'elle avait prises. Elle ne fut pas déçue. « Ma mère est derrière tout cela, il n'y a qu'elle qui aurait pu vous pousser à cela ! Je vous ai déjà dit de ne pas lui adresser la parole ! Elle n'a pas à tout savoir de ma vie, j'espère que vous n'allez pas lui raconter ce que je fais de mes journées. » Bianca soupira, légèrement agacée par la réticence de maître Faulkner, mais inutile de vous dire qu'elle n'allait pas s'arrêter là, ce serait bien mal la connaître. Abandonner ne faisait pas parti de son vocabulaire, et elle aurait le dernier mot, elle en est persuadée.  Elle tapota sur le cahier qu'elle avait entre les mains, mettant en évidence sa contrariété. « Vous savez, votre mère n'est pas la seule à s'inquiéter de votre santé, et vous ne pouvez pas nous blâmer pour cela. Si vous preniez ses appels, vous n'auriez pas à douter de mon implication dans votre bien-être. Je ne lui raconte pas toute votre vie... Seulement les rebondissements de la journée. Et certains de vos appels privés. » lui annonça-t-elle avec toute la bienveillance du monde, un sourire angélique collé aux lèvres. Elle et madame Faulkner partageait une relation privilégiée, Bianca était un peu son espion. Bien sûr, elle comprenait totalement l'énervement de Newton, sa mère étant quelque peu envahissante, dans sa vie privée qui plus est, elle avait à plusieurs reprises tenter de glisser un rendez-vous avec une jeune femme de bonne famille dans l'agenda de son fils, mais avec tout le respect que Bianca avait pour la dame, elle ne pouvait pas trahir son patron de la sorte. « Puisqu'elle vous a déjà mise au courant je ne vous apprendrais rien aujourd'hui, c'est à cause de mes carences en Vitamine D, ça finira par passer. Et je ne me surmène pas, j'aime passer du temps à travailler, là est toute la nuance ! » Bianca leva les yeux au ciel, il ne manquait plus qu'il se victimise. Elle était consciente de la quantité astronomique de travail du cabinet, tout comme du plaisir certain qu'éprouvait son boss pour son travail et ses victoires, mais il n'en était pas moins un humain à l'énergie limitée et bien qu'il semblait gérer parfaitement ses heures de travail et ses heures de sommeil, Bianca était persuadée qu'il gagnerait à se détendre davantage et pratiquer de nouvelles activités. « Et bien, c'est bon à savoir, je vous prendrais rendez-vous pour une séance d’acupuncture, j'ai entendu dire que ça pouvait régler ce genre de problème, mais ne croyez pas que vous échapperez au massage, je viendrai vous chercher à votre domicile et vous traînerai moi-même jusqu'à la salle s'il le faut. Et j'aime vous voir travailler, mais je pense néanmoins que faire une pause de temps en temps ne vous ferait pas de mal. Vous devriez songer à prendre des vacances, par exemple, voyager... Et ne pas vous inquiétez pour vos clients, je me chargerai de prendre vos appels et les reconduire à la semaine suivante et tout l'administratif évidemment. C'est mon travail après tout. » Bianca se montra soucieuse et quand bien même ses propos le faisait sonner comme un vieil homme, elle était persuadée de l'effet positif sur sa santé sur le long terme d'un relâchement temporaire. Et puis, elle voulait lui montrer qu'elle était responsable et qu'elle serait capable de gérer ses clients le temps d'une semaine. « C'est une bonne idée, j'ai quelques notes à vous montrer, vous me direz ce que vous en pensez, mais prenez le temps de manger correctement, cela peut attendre le début d'après midi, après votre pause. » Ravie, elle s'empressa de lui répondre. « Ça ne me pose pas de problème, je comptais acheter une salade au coin de la rue, ça ne prendra que dix minutes. » Prête à faire demi-tour, elle se stoppa net quand il poursuivit. « Je suis tout de même bien curieux de savoir ce qui vous a mise en retard, ce matin. » Bianca le maudit intérieurement, lui et son sourire en coin. « Et bien je vous l'ai dit, j'étais prise dans les embouteillages à l'autre bout de la ville... Vous n'avez pas du tout gobé mon histoire n'est-ce pas? » Se rendant compte au fur et à mesure de son histoire bancale, elle se rendit à l'évidence de son échec cuisant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   Mer 3 Fév - 18:40


WORK HARD, PLAY HARD
Bianca & Newton

Newton laisse un faible rire échapper d'entre ses lèvres quand Bianca évoque l'idée de venir le chercher chez lui et le trainer de force à ce rendez-vous, imaginant sans mal la jeune femme débarquer furieuse. L'idée n'est pas si mauvaise lorsqu'on y pense et l'avocat a presque envie de faire exprès de rater ce fameux rendez-vous simplement pour voir si sa secrétaire se tiendrait à cette ‘promesse'. « Ça ne me pose pas de problème, je comptais acheter une salade au coin de la rue, ça ne prendra que dix minutes. » Newton repose le stylo qu'il triture entre ses doigts depuis il ne sait plus trop quand et observe un moment sa secrétaire. « Vous savez Bianca, j'ai déjà voyagé, de beau souvenirs d'ailleurs, mais je n'ai plus l'insolence de partir du jour au lendemain dans un pays totalement inconnu. De plus, je ne doute pas de votre capacité à gérer l'administration durant une semaine tout entière. » La jeune femme en avait profitée pour s'éloigner vers la porte du bureau, Newton laisse un sourire en coin s'installer sur son visage « Je suis tout de même bien curieux de savoir ce qui vous a mise en retard, ce matin. » Il ne croit pas un mot de l'histoire de Bianca à propos des embouteillages. « Et bien je vous l'ai dit, j'étais prise dans les embouteillages à l'autre bout de la ville... Vous n'avez pas du tout gobé mon histoire n'est-ce pas ? » Il se contente simplement de faire « non » de la tête, les mains sous le menton, accoudé à son bureau, son visage toujours souriant de manière espiègle. Newton apprécie ce jeu quotidien avec la jeune femme et ne doute pas quand au fait qu'elle l'apprécie également, après tout, il a toujours été d'une nature assez taquine malgré son arrogance qui est sans doute le trait de caractère qui ressort le plus facilement avec son comportement, mais après tout, on n'atteint la perfection qu'en la provoquant. Et Newton a décidé d'atteindre cette perfection, la route est encore longue, sans doute. « Pas vraiment, non. Vous devriez savoir avec le temps qu'il n'est pas simple de me piéger. » Son sourire se fait presque triomphant et il se redresse légèrement, finit par arquer un sourcil avant de continuer « Après tout cela ne me regarde pas, vous avez vos raisons et je ne peux vous blâmer. » Il s'éloigne du bureau d'une simple impulsion avec ses mains et se redresse, réajuste au passage et se dirige vers le meuble contre le mur, l'ouvre d'un mouvement vif pour y chercher un dossier. « L'affaire dont je m'occupe est ennuyante et ressemble beaucoup trop à des anciens dossiers, votre aide me sera précieuse. »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☼ (newton) Work hard, play hard   

Revenir en haut Aller en bas
 
☼ (newton) Work hard, play hard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blues play back en G
» Shadow Play (Photo-Finish + Stage Struck)
» NIGHTWISH - Dark Passion Play
» Plug'n Play ?
» The Paisleys - Cosmic Mind At Play (1970)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VI/ TAKE A CUP OF TEA :: RP-
Sauter vers: