AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I need my friend Ft. Layla.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I need my friend Ft. Layla.   Dim 10 Jan - 1:59

Retourner à l'école. La brunette avait l'impression de ne pas y avoir mis les pieds durant des semaines, alors qu'au fait, elle avait simplement manqué quelques jours. La jeune brunette avait perdu conscience en début de semaine. Elle avait passé une nuit à l'hôpital et quelques jours à la maison et cet après midi, vendredi pour être plus précise, elle avait décidé d'aller chercher la matière des derniers jours qu'elle avait manqué pour rattraper son absence des derniers jours. Si ça se trouve, ce n'était rien d'important, mais au fait, elle avait besoin de prétexte pour sortir de la maison. La jeune fille n'avait pas l'habitude de rester inactive à la maison. Sa routine des derniers mois avaient été l'école, le jogging à tous les matins, l'entrainement, le patin. Le sport avait fait en sorte qu'elle avait négligé ses amis, mais le sport avait aussi fait en sorte qu'elle avait réussis à oublier son père.

Lorsque la jeune fille mentionna ses plans d'après-midi à sa mère, celle-ci lui proposa d'aller la déposer à l'école. En temps normal, elle aurait refusé, mais vue l'état de sa cheville foulée et le fait qu'elle n'avait plus son permis de conduite (due à la situation, ils avaient décidés de lui retiré son permis pour les prochaines semaines, au cas ou elle perdrait conscience de nouveau), elle accepta. Elle arriva même à convaincre sa mère de d'abord arrêter chez Starbucks. Bref.

La jeune fille alla se mettre présentable pour être en public. Après tout, il était hors de question qu'elle sort de la maison sans maquillage avec des joggings. La jeune fille opta plutôt pour une paire de legging noir, une chandail mi long rayé gris pâle à rayure noir, d'un foulard rond en tricot d'un gris un peu plus foncé. Pour la tenir au chaud à l'extérieur, elle opta pour un chandail long en tricot, très chaud gris foncé. Elle attacha ses cheveux en chignon. Elle tenta de cacher ses cernes et son énorme cicatrice sur le front. Elle arriva guerre à masquer sa cicatrice et son énorme ecchymose, mais elle arriva au moins à l'atténuer. Elle termina par mettre ses bottes brunes de Tory Burch et comme sac à main elle opta pour son sac fourre tout de Louis Vuitton. Moins d'une heure plus tard, elle franchissait la porte de l'école avec son "venti chai tea latte à la cannelle d'Oprah" de chez Starbucks. Elle alla d'abord voir quelques enseignants qui lui donnèrent la matière manquée des derniers jours. En marchant dans les corridors, elle se faisait dévisager par quelques personnes, d'autre la saluait timidement Elle profita de la pause pour aller saluer quelques amis à la cafétéria. Certains signèrent même son poignet dans le plâtre  et elle termina son petit tour par le gymnase. Elle avait besoin de voir Layla. La dernière fois ou elle avait croisé Layla, ça s'était mal terminé. Celle-ci l'avait mise en garde et au lieu d'accepter l'aide de son amie, elle l'avait rejeté et voilà ou ça l'avait amené aujourd'hui.

La jeune fille savait qu'à cette heure, sa pratique de cheerleading était presque terminé. Malgré les différents des derniers mois et le fait qu'elles s'étaient éloignés, elle connaissait tout de même l'horaire de son amie sur le bout des doigts. Lorsqu'elle entra dans le gymnase, elle se fit dévisager par plusieurs garce... ehhhh disons plutôt filles de l'équipe qui reprenaient leurs souffles. Amelia sourit à celles-ci gentiment ou plutôt sarcastiquement tout en s'approchant de Layla qui discutait avec quelques filles. Son sourire disparu. Elle était plutôt stressée appréhendant la conversation avec son amie. Elle voulait s'excuser. S'expliquer avec celle-ci. Parler avec son coeur serait surement difficile. Elle aurait dû le faire depuis longtemps, mais elle avait plutôt refoulé. Elle avait sombré dans le sport comme échappatoire et maintenant elle devait faire face à la réalité qui la rattrapait. Elle attendit le temps qu'elle termine de mentionner ce qu'elle devait dire et elle ouvrit enfin la bouche.

Allô Layla....... J'espère que je ne te dérange pas trop. Est-ce que je peux te parler seule à seule.

Elle lui fit un mit sourire en coin. Elle espérait qu'elle allait accepter. Elle avait besoin de son amie. Elle avait besoin de SA Layla. Avec le recul, elle regrettait ce qu'elle lui avait mentionné dans le passé. C'était dommage qu'elle le réalise, maintenant qu'elle était à son plus bas, mais mieux valait tard que jamais non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I need my friend Ft. Layla.   Dim 10 Jan - 22:02

I need my friend

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

« Dites les filles, vous avez des nouvelles d'Amelia ? Amelia Keane, ça fait quelque temps qu'on l'a pas vue, vous trouvez pas ? », demanda Chloé en entrant en classe d'histoire américaine, suivie par Layla et le reste de la bande. A sa droite, Lily hocha positivement la tête, l'air pensif avant d'ajouter que ça faisait presque une semaine qu'elle n'était pas venue à l'école, mais lorsque Layla l'interrogea, elle se contenta d'hausser les épaules, n'en sachant pas plus que sa cousine sur cette histoire. La dernière fois que toutes les deux avaient eu une conversation, cela ne s'était pas bien terminé, au contraire : Layla avait tenté de la mettre en garde, mais Amelia n'avait rien voulu entendre, bien trop bornée. Ou perdue. Ou triste. Ou certainement les trois en même temps. Et même si Layla avait été en colère sur le moment, parce qu'elle avait refusé de l'écouter et qu'elle s'était braquée dès le début de leur discussion, elle ne pouvait pas lui en vouloir ; elle venait de perdre son père après tout. Elle pouvait très bien comprendre qu'Amelia cherche à oublier le drame d'une quelconque façon et ici, en se donnant corps et âme dans son sport fétiche, le patin à glace. Cependant, en forçant trop, elle finirait par se faire du mal, c'était inévitable. Si seulement Amelia s'était confiée à elle, ne serait-ce qu'un petit peu, peut-être aurait-elle réussi à l'aider ? Certes, elles n'étaient plus les meilleures amies du monde comme autrefois, mais Layla avait l'impression qu'un simple effort suffirait sans aucun doute à les rapprocher. Jamais elle ne l'admettrait à voix haute, mais elle était bien souvent nostalgique d'Amelia, de son amitié, de leur complicité, le tout balayé d'un revers de la main par le lycée où elles s'étaient retrouvées dans deux groupes d'amis différents. La jeune fille se racla la gorge et toutes ses amies tournèrent leur regard dans sa direction. Elle s'éclaircit la voix et releva le menton, comme elle le faisait à chaque fois qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose d'important. « Je vais passer chez elle après les cours, pour voir si elle va bien, s'il ne lui est rien arrivé de grave. » Toutes la dévisagèrent, mais aucune n'osa la contrarier. Aucune, en dehors de Lily, sa cousine qui laissa échapper un rire mauvais. « Tant que t'y es, aide la à se remettre en ordre, apporte lui des donuts et un starbucks, non ? » Layla lui lança un regard noir, mais ça n'empêcha pas sa cousine de continuer, un sourcil haussé. Ce qu'elle pouvait être détestable par moments, bien plus que Layla. « Je croyais que vous n'étiez plus amies ? Que tu t'en fichais d'elle ? » La jeune Parker ne répondit pas immédiatement, se mordant la lèvre. Lily avait raison, elle clamait haut et fort qu'Amelia n'était plus son amie depuis des lustres et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir ce manque constant, drôle d'euphémisme. « Et depuis quand j'ai besoin de votre permission, ô Majesté pour faire ce que je veux ? » Ce fût au tour de Lily de lui lancer un regard noir, mais l'entrée du professeur en classe les interrompit. Quoique puisse dire sa cousine ou ses amies, elle irait voir Amelia, un point c'est tout.


Au lycée, l'après-midi de Layla était essentiellement dédiée à son entraînement de cheerleader. Entre ses sauts périlleux et les ordres qu'elle donnait aux filles, en tant que capitaine, elle finit par frapper dans ses mains et les féliciter. Leur coach retourna dans son bureau et elles commencèrent à s'étirer, tout en riant et discutant joyeusement sur la fête qui aurait lieu le samedi qui arrivait. Tout le monde savait que les fêtes de Lily étaient dignes de leur réputation, aussi Layla ne pouvait s'empêcher d'avoir hâte de s'y rendre. Soudainement, alors qu'elle avait le dos tourné, bien trop occupée à discuter avec ses deux cousines, la porte du gymnase s'ouvrit et les murmures s'élevèrent entre les filles. « Tiens, quand on parle du loup... », murmura Lily en désignant d'un geste du menton Amelia. Le sourire qu'arborait la jeune rousse n'avait rien d'accueillant, au contraire, elle se préparait certainement à dire quelque chose qui mettrait Amelia mal à l'aise, aussi Layla la devança et lui attrapa le bras, lui lançant un regard noir. « Fiche-lui la paix Lily, je suis sérieuse. » Sa cousine se dégagea de son emprise et se contenta de jeter un regard assassin à Amelia avant d'attraper son sac de sport et quitter les vestiaires. « Allô Layla, j'espère que je ne te dérange pas trop. Est-ce que je peux te parler seule à seule ? », lui demanda la nouvelle arrivée, tandis que tous les regards étaient braqués sur elle.  Layla roula des yeux, exaspérée, puis demanda à ses amies de les laisser seules. Ces dernières exécutèrent ses ordres sans discuter, comme d'habitude. Une fois la dernière fille ayant franchi la porte du gymnase, la jeune Parker s'attarda un peu plus sur la silhouette d'Amelia, le regard inquiet. « Mais qu'est-ce qui t'es arrivé ? » Elle s'approcha d'elle, examina son bras dans son plâtre, ses bleus et toutes autres blessures qu'elle s'était faite. « Tu t'es fait ça sur glace ? Je t'avais dit d'être prudente ! », lui reprocha-t-elle d'une petite voix, la mine déconfite. « Tu ne m'as pas écouté et regarde ce qui t'es arrivé. » Layla ne dit plus rien pendant quelques secondes, puis s'approcha de sa vieille amie et la pris dans ses bras, la serrant contre elle à l'en étouffer. « Pourquoi tu ne m'as pas prévenue avant aujourd'hui ? »

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
 
I need my friend Ft. Layla.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OUR FRIEND LORENE PARCHMAN HAS GONE
» He was a friend of mine à l'harmonica
» Lucifer's Friend / Lucifer's Friend (1970)
» Musician's friend
» J'arrive pas a commander sur Musician's Friend ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VI/ TAKE A CUP OF TEA :: RP-
Sauter vers: