AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un cauchemar qui se termine plutôt bien Ft. Peter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un cauchemar qui se termine plutôt bien Ft. Peter.    Ven 8 Jan - 1:46

Tu devrais aller te reposer à la maison maman. Tu n'as pas à t'en faire pour moi. Jakob devrait bientôt arriver puisqu'il est de garde ce soir et si ça se trouve, il va passer la nuit ici à mes côtés.

La brunette sourit à sa maman, tentant de se faire rassurante et insistante sur ce point ; voir sa maman partir et se retrouver tranquille pour pouvoir se reposer. Profiter du silence et ne pas avoir une mère à ses côtés un peu trop stressante. Puisque oui, avons-le, sa mère était un peu trop maman poule et exigeante et en ce moment, elle voulait trop en faire. Elle n'arrêtait pas d'harceler les infirmières. Elle s'informait sur tous les détails inutile, elle critiquait Amelia dès qu'elle regardait son téléphone, elle lui demandait à toutes les cinq secondes si elle allait bien, bref, c'est simple, sa maman la rendait folle. Par chance, Jakob trouva bien vite le moyen d'arriver à la rescousse. Approuvant ce que Amelia venait de lui dire.

Meli a raison maman. Tu devrais aller te reposer et ne pas t'en faire puisque je suis là ce soir.

Jakob se fit de même insistant et il escorta sa mère jusqu'à la porte et il revint quelques minutes plus tard dans la chambre de la brunette. Il lui fit un bisous sur la tête à la volette tout en s'asseyant devant celle-ci

Bon, maman est partie et tu as une mine atroce. Profites du fait qu'elle ne soit pas là pour récupérer. Tu dois aussi manger. Les infirmières m'ont dit que tu as à peine toucher à ton repas ce midi. Je sais que la bouffe est horrible, mais tente de manger avant que ça l'aille jusqu'aux oreilles de maman, car vue la situation, si tu ne manges pas, tu ne pourra pas sortir....

Son frère se préparait à ouvrir la bouche une fois de plus pour continuer son monologue, mais il fut divertit par son téléphone qui se mit à vibrer au même moment ou l'infirmière venait lui porter ses médicaments et son repas. L'infirmière reparti aussitôt, son frère se leva au même moment ou Peter arriva dans l'embrasure de la porte.

J'ai un urgence. Je vais repasser te voir plus tard. Pour le moment, je compte sur toi pour manger ton repas.....

Son frère était tellement pressé qu'il fonça presque sur Peter qu'il dévisagea quelques instants pour ensuite se détourner vers Amelia.....

... On discutera quand je reviendrai!

Amelia leva les yeux au ciel vite fait. Son frère s'éclipsa et Amelia fit un joli sourire serein à Peter. De toutes les situations possible, elle aurait préféré ne pas être en jaquette d'hôpital, avec un chignon fait à la volette, sans maquillage (mais tout de même très mignonne au naturelle), avec un plâtre au poignet, une énorme cicatrice sur le front avec des points de rapprochement et c'était sans parler de sa prune et de tout le reste des détails que je vous épargne et le repas horrible qu'elle devait absolument manger. En même temps tout ces détails lui importait guerre, puisque là, maintenant, Peter se trouvait devant elle. Elle rigola vite fait tout en continuant de sourire et répliquant au commentaire de son frère devant Peter.

Je sens que je vais regretter cette future discussion, mais je suis si heureuse de te voir ce soir. Amelia grimaça vite fait pour ensuite enchainer sur un ton un peu plus rigolo pour dé-dramatiser la situation J'aurais préférée ne pas te voir dans un lit d'hôpital avec, selon ce qu'on m'a dit, une mine atroce, mais bon, merci d'être là...... Comment ça va?


Dernière édition par Amelia Keane le Sam 9 Jan - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un cauchemar qui se termine plutôt bien Ft. Peter.    Sam 9 Jan - 20:42

C’est Leigh qui t’avait appris qu’Amelia avait eu un accident sur la glace. Tu textotais Amelia tous les jours et tu la voyais assez souvent mais elle n’avait pas répondu à tes textos ce jour là. Tu n’y avais pas réellement prêté attention vu que tu pensais qu’elle s’entraînait et était occupée. Toi tu étais devant ton piano à l’université en train d’essayer d’apprendre ce bel instrument quand Leigh t’avait appelé. Tu préférais ne pas trop penser au pourquoi tu comment ta sœur avait pensé à t’appeler et ce qu’elle savait de ce qui se passait entre Amelia et toi. Ca ne la regardait pas de toute manière mais tu lui étais reconnaissant d’avoir fait passer l’information. Tu essayais d’appeler la jeune femme pour voir si elle pouvait répondre, certainement pas. Bon, tu espérais que ce n’était pas trop grave mais tu pouvais sentir l’anxiété monter en toi. Tu quittais le campus rapidement pour rentrer chez toi. Tu venais en bus sur le campus si tu voulais aller à l’hôpital et ne sachant pas à quelle heure tu allais rentrer, mieux valait passer à la maison chercher une voiture. Cela te prit un peu de temps mais une fois à la maison, tu attrapais ton sac à dos avant de filer en laissant un mot pour ton père au cas où il était inquiet. Ce n’était pas rare que tu rentres un peu tard de toute manière mais bon, tu étais responsable des fois, cela arrivait. Tu pris donc la voiture mais tu décidais de faire quelques arrêtes avant de filer à l’hôpital. Tu t’arrêtais au restaurant chinois où tu récupérais des petits plats à emporter que tu glissais dans ton sac à dos bien fermés dans une poche pour que l’odeur sorte le moins possible. Tu passais ensuite au Starbucks le plus proche de l’hôpital récupérer deux muffins et deux cafés, tu savais qu’Amelia adorait ça. Une fois les muffins dans le sac et les cafés posés dans un carton sur le siège tu allais te garer sur le parking de l’hôpital. Les visites surprises c’est sympa mais le truc c’est que tu ignores dans quelle chambre ou dans quel service trouver Amelia. Tu te dirigeais donc vers le bureau de l’entrée et tu donnais le nom de la jeune femme en croisant les doigts. Tu soupirais de soulagement quand on t’indiqua une chambre et un service. Maintenant il ne manquait plus qu’à ne pas te perdre, génial … Tu suivis donc les panneaux avec attention. Tu avais toujours détesté les hôpitaux, surtout depuis la mort de Kate et tu avais toujours trouvé qu’ils étaient un vrai labyrinthe dans lequel tu t’étais perdu quand tu avais neuf ans. Finalement, tu arrivais dans le service et cette fois tu demandais à une infirmière de t’indiquer le chemin. Quand tu arrivais devant la chambre d’Amelia, tu entrais mais tes cafés étaient à deux doigts de se renverser sur toi quand un homme, un médecin vu qu’il portait une blouse sortit au même moment. Il te dévisagea avant de dire à Amelia qu’ils discuteraient plus tard. Tu levais un sourcil avant de rentrer dans la chambre et d’entendre Amelia te dire : « Je sens que je vais regretter cette future discussion, mais je suis si heureuse de te voir ce soir. » Tu ne pus t’empêcher de lui demander : « Tu le connais ? » Comment tu étais censé savoir que c’était son frère ? La première chose que tu remarquais c’était qu’Amelia semblait ne pas être trop amochée, les problèmes semblaient être autour de sa cheville. « J'aurais préférée ne pas te voir dans un lit d'hôpital avec, selon ce qu'on m'a dit, une mine atroce, mais bon, merci d'être là...... Comment ça va? » Tu pris place à côté d’elle avant de lui dire : « Ne dis pas n’importe quoi, tu n’as pas une mine affreuse ! J’ai de quoi te remonter de toute manière. Un café Starbucks, un muffin et du chinois ça te tente ? » Lui demandas-tu un sourire en coin sur les lèvres en montrant ton sac et la nourriture que tu avais réussi à faire passer sous le nez des infirmières. « Et je vais bien mais c’est à toi que je devrais demander ça, quel est le diagnostic ? » Demandas-tu inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un cauchemar qui se termine plutôt bien Ft. Peter.    Sam 9 Jan - 22:04

De toutes les situations, Amelia aurait préféré ne pas être dans ce lit, mais c’était pourtant le cas. Elle s’y était fait depuis le moment ou les ambulanciers l’avaient emportés aux urgences. À un moment, elle patinais et l’instant suivant, elle se réveillait, tout comme la belle aux bois dormants, mais contrairement au compte de fée, elle se retrouva dans un cauchemar. Elle avait perdu conscience et sa chute sur la glace lui causa quelques dommages ; le front égratigné. Elle dû se faire recoudre d’ailleurs, le poignet brisé. À cause des couvertures, Peter n’avait pas encore remarqué le plâtre, mais il le découvrirait surement tôt ou tard et bon, rajoutons à ceci sa cheville. C’était seulement une foulure, mais tout de même, c’était bleu et enflée. Amelia devait d’ailleurs garder la glace pour aider le tout. Si avait su tout ce qui se serait passé aujourd’hui, surement que la brunette serait restée dans son lit. Par chance, sa mère était partie de l’hôpital. Grâce à son frère, l’ainé de la famille, qui avait insisté sur le fait qu’elle devait se reposer. Amelia pourrait enfin respirer un peu, puisque oui, avons-le, sa mère n’était pas toujours facile à gérer et ce, encore plus lorsque son bébé se retrouvait à l’hôpital. Sa mère était une femme forte, mais ça ne devait pas être facile pour elle. La dernière fois ou un membre de la famille s’était retrouvé dans un lit d’hôpital, il n’y était jamais ressorti vivant après tout. Ça ne rappelait pas de jolis souvenirs à personnes, mais bon, mieux valait ne pas penser ainsi.

Après le départ de sa mère, son frère ne resta pas bien longtemps à ses côtés puisqu’il eut une urgence. Cette urgence était peut-être un bien pour un mal, puisque Meli se retrouva avec une belle surprise qui lui redonna le sourire dans l’embrasure de la porte. Bon, elle aurait peut-être préféré que Jakob ne tombe pas face à face sur Peter, mais à ce point, ça lui importait très peu. Elle était simplement heureuse de le voir. Peter la questionna sur celui qui se trouvait dans sa chambre.

Oui, c’est mon frère Jakob. J’aurais bien fait les présentations, mais il est parti un peu vite.

Et par chance, il ne rencontrerait pas le deuxième docteur de la famille ce soir et encore moins, son père, puisqu’il n’était plus de ce monde. Amelia avait beaucoup de membre de sa famille qui avait fait médecine et qui était de grande renommé à l’hôpital de Seattle. Même mort, son père restait une légende, niveau chirurgie et son frère Jakob était en train de suivre ses traces et si ça se trouve, Tobias trouverait bien vite le moyen de faire de même. Il était seulement résident, mais il était plutôt doué. Peter vint prendre place prêt d’elle sur le lit.

Merci de m’encourager puisque je n’ai pas vue ma tête dans un miroir depuis ce matin. À vrai dire, c’est à peine si on la laissait aller à la salle de bain seule. Du coup, se regarder la tête dans un miroir était presque impossible. Son visage s’illumina avec un sourire radieux en entendant les mots ; Starbucks, café, muffins & chinois.

Ehhhhh oui ça me plait ! Avec ceci, les infirmières ne pourront plus se plaindre que je ne mange pas.

Amelia rigola vite fait et elle reprit ensuite un air un peu plus sérieux avec son diagnostic. Amelia soupira vite fait.

Ehhh et bien, par où débuter… J’étais sur la glace ce matin quand j’ai perdu conscience. Tout ce que je me souviens c’est que je me suis réveillée étendue sur la glace entourée de deux ambulanciers. Elle resta un peu songeuse pour ensuite enchainer. Lors de ma chute, je me suis cogné la tête, cassé le poignet, foulé la cheville et j’ai aussi quelques autres ecchymoses. Elle prit une pause pour ensuite enchainer. Je ne sais pas encore le diagnostique précis. Mes frères Tobi et Jakob m’ont épargnée cette discussion pour le moment, mais je sais que ça va venir.

Elle eut un léger sourire en coin un peu songeuse. C’était clair que cette perte de conscience était due à du surmenage sportif. Amelia se donnait trop dans le sport. Sa meilleure amie d’enfance Layla l’avait prévenu, sa mère s’en faisait aussi pour elle. Au lieu d’affronter la mort de son père, elle se donnait dans ce qu’elle faisait de mieux et qu’elle pouvait contrôler ; le sport. Son corps lui avait simplement rappelé qu’elle avait besoin d’un break. La prochaines fois les dommages pourraient être beaucoup plus grave, mais cette discussion, elle ne l’avait pas encore eu. Enfin oui, en partie, mais pas officiellement. Si ça se trouve, elle devrait aussi passer une évaluation psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cauchemar qui se termine plutôt bien Ft. Peter.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cauchemar qui se termine plutôt bien Ft. Peter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les becs bien zen
» S'enregistrer bien pour pas (trop) cher.
» Un Italien qui va bien
» Mr Ray73: il me semblait bien que ca sonnait pas mal!
» le microkorg est il vraiment si bien ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VI/ TAKE A CUP OF TEA :: RP-
Sauter vers: