AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #041a ━ if i ever feel better (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: #041a ━ if i ever feel better (r)   Mer 6 Jan - 13:07




warriel
baby, you & me, stumbling in the streets, singing midnight memories
✤✤✤

tu revenais des courses. t'en avais acheté au moins pour une semaine, chose remarquable considérant ton train de vie. en général, tu n'avais conscience que des quelques heures qui venaient. le reste, le futur, le passé, tu t'en foutais un peu. mais voilà, que cette après-midi, en revenant du boulot, tu n'avais rien trouvé à bouffer dans le réfrigérateur. tu n'avais pas pu t'empêcher de crier dans l'appartement en demandant qui avait touché à tes twix glacés, mais personne n'avait répondu. tout seul dans l'appartement, tu arpentais chaque coin, à la recherche de la moindre erreur, du moindre oubli. ils allaient t'entendre parler lorsque river, mitzi et warren rentreraient. ne parlons même pas du papier toilette inexistant dans les chiottes. putain, mais qu'est-ce que j'ai fais pour avoir ça ? que tu te disais. en réalité, tu les blâmais parce que toi-même avait trop la flemme de faire les courses. c'était beaucoup plus pratique de réprimander les autres. c'est pourquoi tu voilà devant la porte de l'appartement, trois lourds sacs dans la main droite, la clé dans l'autre. tu peinais à ouvrir cette maudite porte. chaque objet qui te contredisait, tu l'insultais intérieurement. for fuck sake, come on, open up. et lorsque enfin elle s'ouvrit, tu mis un petit coup de pieds dessus, histoire qu'elle te laisse la place pour entrer. stupid door. à l'aide de ton dos, tu la coinças et passas in extremis avec tes sacs gorgés de bouffes et utilitaires en tout genre. tu arrivas dans la cuisine et tu y découvris warren. énervé, tu grognas. malheureusement, il était là, à témoigner de ton énervement contre une simple porte. hey hi. tu évitais de trop rager en sa présence. parfois, tu l'engueulais pour un rien, et puis une minute plus tard, tu regrettais de l'avoir fait. alors maintenant, tu préférais fermer ta bouche. i've done the groceries. oh non, c'était trop gentil à t'entendre rendre service... given the fact that nobody make them. tu pinças tes lèvres pour soutenir tes sous-entendus. une fois déposée, tu te frottas les mains en faisant une grimace. ta peau était rouge et des picotements se firent sentir. you helping me out ? ce n'était pas vraiment une question, mais plutôt une affirmation. comme ça, ça obligerait le brun à rester en ta compagnie. bizarrement, tu avais besoin de lui. une question te trottait dans la tête depuis bien trop de temps, il y a tout juste deux jours, lorsque tu étais rentré de soirée chez le célèbre jonas rowe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   Mer 6 Jan - 18:02

« Il y a quelqu'un ? » demandais-je alors, en rentrant de l'appartement. Je revenais d'un rendez-vous médical. C'était le genre de phrases que je sortais, à chaque fois que je rentrais chez moi dans la journée. À certains moments, je la trouve ridicule et me dit que je ferais mieux d'arrêter. D'autres fois, plus rares, je me conforte en disant que ça fait partie de mes habitudes.
Je n'eu pas de réponses. « Apparemment non. » Il est possible que les filles soient parties au travail (parce que River travaille ? C'est nouveau ça.) Quand à Daniel, il a sûrement une voiture à réparer ou quelque chose du genre. Je me rends dans la cuisine, posant mon sac sur une chaise. Je me sers alors à boire et me dit que le réfrigérateur est bien vide. Il faudra s'organiser pour les courses.
Aussitôt, j'entendis la porte s'ouvrir et quelqu'un lancer des insultes. Je n'avais pas besoin de réfléchir plus longtemps : Horan était rentré. Debout dans la cuisine, mon verre à la main, je le salue d'un simple geste et le laisser avec ses trois sacs. J'ai toutes les raisons pour l'aider, mais je ne le fais pas de suite. Je sais que ça l'énervera et ça m'amuse d'avance.
« C'est bien, tu as fait ton devoir. » lançais-je alors, un grand sourire ironique au visage. S'il a bien une chose que j'aime, c'est charier et chercher le grand brun. Je sais que ça l'énerve, que je l'énerve. Mais je ne peux pas m'en empêcher. « C'est demander si gentiment. » dis-je alors. « Comment refuser de t'aider ? » Je pose mon verre sur le plan de travail et me dirige vers les courses.
Je m'occupe d'un sac, Daniel d'un autre. On peut dire qu'il a pensé à tout l'animal. Je devrais peut-être l'en féliciter. Ou du moins avoir une parole gentille. C'est vrai après tout, je pouvais très bien les faire moi-même les courses, c'était mon jour OFF. Mais Horan m'a devancé sur ce coup-là. Je finis donc par dire : « Merci les courses. » Mais je ne m'étends pas plus dans les remerciements, ce n'est pas mon genre après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   Mer 6 Jan - 22:53


Tu grognas dans ta barbe lorsque le brun te congratula comme si tu étais son toutou. Huit ans que tu vis avec ce mec, que tu le vois tous les jours, et il trouve encore des moyens pour t'emmerder. Ce doit être tellement facile en même temps. Un rien t'énerve. Il doit en profiter tant que ce n'est pas toi qui le charrie. Tu leva les yeux au ciel pendant qu'il s'approchait de toi et des sacs. Son sourire montant jusqu'aux oreilles t'énervas encore plus. Yeah, laugh at me, that's it. Just saying, without me, you have starved to death this evening. So a little thank you wouldn't hurt. Tu avais la mauvaise habitude de parler dans ta barbe. Les gens ne comprenaient que cinquante pour cent de que tu disais, la plupart du temps. Certains détestait ça. Tes parents par exemple, t'engueulaient encore maintenant, à ton âge, à propos de cette mauvaise habitude. A chaque fois, tu te renfrognais encore plus. Heureusement pour lui, Warren se rapprocha encore plus pour t'aider avec les courses. Lorsqu'il prit le sac, tu remarquas son avant-bras musclé. Un frisson étrange te parcourut dans l'estomac. Il était fort Warren. Tu ne l'avais jamais remarqué auparavant, trop occupé à le taquiner et l'appeler princesse. Warren n'avait jamais été une source de curiosité à ton égard, physiquement parlant. Tu étais plus grand que lui en taille et cela t'avait suffit comme remarque à l'époque. Plus, Warren était gay. Tu n'avais rien contre les gay... à part lorsqu'ils envihissaient ton espace privé, ce que Warren n'hésitait à faire dès l'occasion présente. Combien de fois avait-il entendu ses gémissements étouffés lorsqu'il ramenait un mec dans l'appart ? Tu avais donc décidé de repousser Warren dans un coin abandonné de ton esprit. Seulement, aujourd'hui, ton regard se fixait bizarrement sur tous les traits du jeune homme. Tu rangeais les courses plus lentement, repensant petit-à-petit à cette nuit avec Jonah. You're welcome, répondis-tu, pensif. Puis, tu sortis tout d'un coup de ta torpeur, ayant senti le bout d'un doigt du jeune homme contre ton jean. Les pensées les plus perverses déferlèrent dans ta tête. Jonah, cette nuit, et puis Warren à la place. Et si ? Tu refermas délicatement le réfrigirateur. Et si tu essayais avec le brun ? Ca faisait longtemps que vous vous connaissiez et tu savais que Warren était gay. Peut-être que si tu était un peu plus gentil avec lui, quelque chose se passerait entre vous. Et alors tu serais sûr (même si l'anticipation t'excitait déjà). Alors que Warren attrapait le dernier sac pour le ranger, tu te dépêchas de poser une main sur son dos, puis de lui prendre doucement le sac des doigts, en faisant bien attention de les effleurer au passage. Hey, thanks for your help. I'm gonna take the last one. Just take something to eat. C'est alors qu'un flash te revint en tête. En temps normal, tu n'aurais jamais accepté le lui dire. Oh, and by the way, I took you your favorite meal. Tu l'avais fais, c'était vrai, mais jamais tu ne lui aurais dit face-à-face. Tu étais trop fier pour ça et tu tenais garder ton image de pain in the ass jusqu'au bout. Seulement, aujourd'hui, tu cédais à toue cela, juste pour voir la réaction de Warren, et pour savoir s'il t'attirait réellement. Et spontanément, sans avoir réfléchi aux conséquences, tu lui lanças un petit clin d’œil, un sourire gentil aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   Jeu 7 Jan - 17:10

Nouvelle démonstration de la nervosité et des nerfs de Daniel : lorsqu'il se met à parler « dans sa barbe ». Je l'ai touché, au sens figuré du terme. En même temps, quand on connaît la personne, ce n'est jamais trop difficile de trouver un moyen pour le faire enrager. Avec mes huit ans d'expérience, je suis devenu un expert dans ce domaine d'ailleurs.
« Papi, va mettre ton dentier, je ne comprends pas ce que tu dis. » plaisantais-je, en m'excusant mentalement d'insulter les personnes pourvues de cet appareil. « Pas la première fois que je te le dis en plus. » Je commence néanmoins à ranger les courses. J'ai beau être un emmerdeur de première catégorie, je sais me montrer serviable. À deux, ça ira plus vite.
Pendant que je range, je ne vis pas les regards de Horan sur moi. En même temps, comment pourrais-je les voir ? Je suis occupé de mon côté et n'ai pas un œil derrière la tête. Je n'ai même pas fait attention que j'avais effleuré du boit des doigts mon colocataire. Je termine de ranger mon sac de courses, et le pose à son tour sur la table de la cuisine.
C'est alors que Dani me remercie pour mon aide. Malgré ses airs d'ours mal léché, il sait se montrer gentil et reconnaissant. Il faut juste le connaître et se montrer un peu patient. « Non, c'est bon, t'inquiète. » Je prends quelques produits du dernier sac, laissant sa main dans le bas de mon dos, sans me rendre compte qu'elle était à la limite de mes fesses. Puis, je retourne les ranger.
C'est alors qu'il me dit qu'il a pris mon plat préféré, avec un grand sourire au visage. Intrigué, je souris en coin et le voit sortir une boîte de paella. Mon sourire devient plus grand : « Super, j'te remercie, fallait pas. » Je prends la boîte pour la ranger dans le réfrigérateur, touché de cette attention. « Pour la peine. » dis-je ensuite, faisant un gros bisous sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   Sam 9 Jan - 13:31


C'est un instinct de survie qu'a pris Warren. Il s'est rapidement habitué à tes humeurs changeantes et tes grognements permanents. Il a même appris à les mater. Parfois, ça doit l'exaspérer, mais la plupart du temps tu vois sur son visage qu'il s'amuse (ce qui te rend encore plus irritable). Du coup, tu aimes bien aller jusqu'au bout des sentiments et lui faire la gueule, ne plus lui parler. Comme ça, après, vous ne vous parlez pas pendant quelques heures, mais faîtes la paix silencieusement, dans votre tête. Vous ne vous dites rien, c'est comme si vous aviez un feu vert relié à vos deux esprits.
Mais aujourd'hui, tu voulais essayer autre chose. Le but n'était pas de l'énerver, bien au contraire. Tu voulais être prévenant et te rapprocher le plus possible de lui. Alors, tu continuas ta petite comédie en abaissant ta main, de son haut de dos jusqu'en bas. Puis, tu laissas ta main là où elle était tout en regardant attentivement le visage de Warren, à la recherche de la moindre réaction. Tu étais sûr d'une chose : il n'allait pas le prendre mal. C'était ta princesse et tu savais comment il fonctionnait avec les mecs. Et comme tu t'y attendait, tu ressentais quelque chose dans ton estomac. Mais lorsqu'il devint tout sérieux et gentil, et qu'il vint poser ses lèvres sur ta joue, tu te sentis toute chose. Oui, en effet, jamais tu n'avais ressenti ça par rapport à un gars, et surtout pas par rapport à Warren. Il était trop "gay" pour que tu y ais pensé ne serait-ce une fois. Mais maintenant que tu te remettais en question ton orientation sexuelle, Warren te paraissait tout à fait "normal"... et attirant. Ta joue devint toute chaude. Tu ne rougissais pas, c'était dans ta nature, mais la chaleur était présente et toi seule en avait conscience. Maintenant tu ne savais plus quoi faire, t'étais un peu perdu dans tes sentiments et la nouvelle découverte. It's. Nothing. Princess. Tu lui souris aussi gentiment. Tu ne voulais pas retirer ta main de son bas de dos. Tu avais mis la main sur quelque chose et tu refusais de la laisser s'échapper. Tu voulais plus qu'un simple bisous naïf, savoir si Warren te voyait de cette façon ou pas. L'attraction était présente. Tu sentais comme si c'était à toi de faire le premier geste, mais tu n'osais, ne sachant quoi faire. Comment est-ce que tu faisais avec les filles ? Lentement, tu enlevais ta main de son dos et la tendais vers un placard, coinçant Warren entre toi et le mobilier. That's all i'm gonna get ? I brought you paella, I think it worths more than a little kiss. Tu ne pouvais pas t'empêcher de réagir ainsi avec les gens. Il fallait toujours que tu leur donnes des ultimatum ou que tu leur fasses du chantage, que ce soit d'une façon positive ou négative.


Dernière édition par Daniel Horan le Dim 10 Jan - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   Sam 9 Jan - 19:22

J'agissais normalement avec Daniel. Du moins, c'est ce que j'estime. Que ça soit quand je me montre sarcastique envers lui ou bien encore plus gentil. J'alterne le froid et le chaud disons. C'était naturel pour moi d'aller l'embrasser sur la joie, en remerciements pour son attention. Bien que ça soit parfaitement son genre d'en faire, mais il est plutôt discret.
Par contre, ce qui n'est pas son genre, c'est le geste qu'il est en train de faire. Serait-il possible que Horan soit en train de me mettre la main aux fesses ? Pourtant, je sens bien quelque chose à ce niveau-là, je ne rêve pas. Il doit avoir une erreur, ce n'est pas possible. Mon propriétaire a peut-être mal visé sa trajectoire ou bien encore ne se rend pas compte de ce qu'il fait.
Pourtant, je sens bien ses doigts poser fermement dessus et je le vis me regarder. Me ferais-je des films ? Dani est hétérosexuel après tout. Sa main se retire, je me pose moins de questions pour le coup. Mais ça ne dure que quelques secondes, car le beau brun vient me « bloquer » entre lui et le réfrigérateur. « Qu'est-ce qu'il y a ? » lui demandais-je alors, un petit sourire au coin.
Il m'avoue alors qu'il estime avoir plus qu'un simple baiser, en guise de remerciements. Je pose ma main sur son épaule alors et dis : « Ma reconnaissance éternelle, ça te va ? » Il me fait un signe négatif de la tête. C'est moi ou Daniel est proche de moi ? Je peux me montrer un peu con et naïf, mais ça m'a l'air bizarre ce qui se passe là, je dois l'admettre.
Je regarde mon ami avec un air plus intrigué. Je finis par lui poser la question : « Tu veux quoi, exactement ? Parce que là, j'suis en train de me faire des idées et j'ai peur de me tromper. » Qu'arrive-t-il à Horan ? En huit ans que je le connais, c'est la 1ère fois qu'il agit de la sorte. Limite, c'est plus moi qui me montre allumeur alors que là, c'est lui qui « cherche » quelque chose. Ou quelqu'un, à savoir moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   Lun 11 Jan - 0:13


Tu ne pus t'empêcher de sourire à ton tour lorsque tu vis ses lèvres se recourbées dans un air amusé. Tu ne pouvais donc pas rester sérieux plus d'une minute ? Non, la situation était tellement imprévue, tellement étrange, que le sérieux n'avait aucune place ici. Tu t'approchas du brun lorsque ton main rencontra la porte glacée du réfrigérateur. Il faisait de plus en plus chaud dans la cuisine, tout d'un coup. Tu ne pouvais plus détourner ton regard de Warren tellement tu voulais que tes pensées deviennent réalité. Et tu espères secrètement déconcerter ton colocataire. Tu aimes avoir cet effet sur les filles, alors pourquoi pas sur les mecs ?
Sa reconnaissance éternelle ? Warren fait la sourde oreille, tu le sais. C'est pas comme s'il n'avait jamais rencontré un mec qui lui faisait du pied. Ou alors tu t'y prenais vraiment mal et ce devait être cela. Tu nias de la tête, essayant de lui faire comprendre ce que tu voulais de lui. Seulement, il n'avait pas l'air de cogiter. Tu soupiras intérieurement. Le Warren ne te voulait peut-être pas simplement. Tu allais te renfrogner brusquement, jeter une ou deux interjections puis t'enfermer dans ta chambre jusqu'à ce qu'il ne se souvienne plus de cette scène. Seulement, les mots de ton colocataire t'en empêchèrent. Il avait compris et tu n'étais pas une merde finalement. Your thoughts are good. Tu soulevas tes sourcils. Tu attendais qu'il fasse quelque chose, car tu étais vraiment un débutant dans ce domaine. Et puis quand t'en eus marre d'attendre. Fuck this. Tu plongeas vers le brun et tes lèvres cueillirent les sienne. C'était délicat parce que tu n'étais pas sûr, tu voulais juste ressentir ce que ça faisait, une nouvelle fois. Tu avais moins dégusté avec Jonah, car assez imbibé par l'alcool et trop occupé à mettre en place ton chantage. Tu brisas le baiser. En attendant le feu vert de Warren, tu te mordillas la lèvre inférieure, comme un gamin qui vient tout juste d'avoir un cadeau. Puis, tu toussas, un peu gêné finalement par cet affront. So ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   Lun 11 Jan - 19:38

Si je me montre aussi réservé, c'est parce que j'ai du mal à croire ce qui est en train de se produire. Daniel Horan, mon colocataire et propriétaire de l'appartement dans lequel je vis, en train de me faire du rentre-dedans. Alors que je l'ai toujours pris pour un hétérosexuel et que nous vivons ensembles depuis 8 ans maintenant. Pourtant, les faits sont là.
Nous nous regardons. J'hésite. Je ne peux pas me tromper, c'est trop évident. Mais en même temps, je ne peux m'empêcher de penser que tout ça est juste impossible. Deux mondes se rencontrent, le mien et celui de Daniel. Ce dernier m'annonce que je ne me trompe pas, que mon intuition est la bonne. Après un dernier gros mot lâché, il s'approche et m'embrasse.
Je suis en train d'embrasser Horan. Chose à laquelle je n'aurais jamais pensé. Le baiser est calme, doux, un peu platonique. Mais pas désagréable. Le brun se retire et me questionne. « Tu embrasses plutôt bien. » répondis-je. Je suis à mon tour pris d'une envie et l’exécute aussitôt. Une main sur la joue de Dani, je l'embrasse à mon tour. Cette fois, j'insiste un peu plus avec mes lèvres et la durée.
J'arrête finalement le baiser et recule de quelques pas. Un air un peu béat au visage, je lance : « Là, c'est mieux. » Je passe ma main sur mes lèvres, les essuyant presque. Je recule de quelques pas et reviens d'un côté du plan de travail. Je regarde Daniel et lui demande : « Tu m'expliques ? C'est en guise de quoi tout ça ? » Pari, essai, curiosité, attirance ? Tout en même temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #041a ━ if i ever feel better (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 
#041a ━ if i ever feel better (r)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GRAMMY AWARDS 1988] "The Way You Make Me Feel"
» Can you feel it ? ... Ferry Corsten ... bien sûr ^^
» braille "feel it" remix contest
» [?] The Way You Make Me Feel: Pourquoi?
» le swing feel= shuffle en blues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VI/ TAKE A CUP OF TEA :: RP-
Sauter vers: