AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - you never know what tomorrow brings (oz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noa Eversbee
- i'm a phoenix in the water
avatar

Messages : 424
Pseudo : dahlia, florence
Multinicks : aucun
Id details : dianna agron + Hepburns
Age : vingt-neuf ans
Job/studies : elle écrit des romans à l'eau de rose. son dernier est un best-seller, elle travaille présentement avec un producteur pour en faire l'adaptation en film
Status : célibataire, Noa est bien trop compliqué pour être en couple
Family portrait : l'avant dernière d'une famille de quatre enfants
To do list : rappeler mon éditeur - aller chercher du lait pour la recette de muffin - terminer la saison de Grey's Anatomy - terminer l'écriture du script - appeler Tessa pour lui rappeler de venir chercher son bouquin.
Equipe : ours <3

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address:
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: - you never know what tomorrow brings (oz)   Lun 4 Jan - 16:27


La blondinette entre dans le petit bureau, les trois chapitres imprimés dans ses mains. Noa n'est même pas surprise de voir que le bureau est vide. Elle s'est levée aux petites heures du matin pour remettre à temps ces chapitres et son éditeur n'est même pas là. Elle devait bien s'y attendre. Cela faisait des semaines qu'il attendait les chapitres, qu'il l'appelait tous les jours pour lui rappeler qu'il les voulait avant dimanche sans fautes. Ce n'était pas la première fois qu'il lui faisait ce coup. Un vrai gentleman, ce type. Elle aurait dû les écrire en moins de temps, c'était ce qui était prévu. Mais Noa avait changé son programme. En accueillant Oz chez elle. Elle a pratiquement passé tout son temps dans l'appartement, ne sortant que pour aller chercher du lait et du pain. Parfois chercher une pizza ou alors des frites. Noa voulait qu'il se sente chez lui, même si elle savait que ce devait être impossible. Elle voulait qu'il se sente à l'aise. Pour l'instant, cela se passait assez bien. Noa lui donnait l'espace désiré, elle ne le bombardait pas de questions. Jamais elle ne lui avait demandé de lui parler de son passé. Ce n'était pas de ses affaires et elle le comprenait. Quant à elle, Noa se confia à lui comme elle ne s'était jamais confiée. Pas même à sa soeur, c'est tout dire. Elle lui parla de son roman, du succès qu'il avait eu. De toute la pression des lecteurs, des éditeurs d'en faire la suite. Puis de la possibilité d'en faire un film. Noa s'excusa à maintes reprises, de peur de l'ennuyer. Parfois, elle dut quitter l'appartement pour aller voir ses frères. Permettant à Oz d'être un peu seul. Quiconque aurait passé par là l'aurait traitée de folle. Laisser un étranger, un garçon de la rue chez soi, le laisser seul, il faut être timbrer! Mais bien qu'elle ne sache peu de choses sur lui, Noa savait qu'il n'allait pas la voler, qu'il ne la décevrait pas. "Parfait, je m'en vais dans ce cas." dit-elle à la réceptionniste, qui semblait seule dans toute cette place. Noa tourne les talons, prend le premier bus qui passe et arrive à l'appartement en moins de 15 minutes. Alors qu'elle arrive à l'étage, son voisin sort de sa demeure. "Eh, petite. Je crois qu'il y a quelqu'un chez toi, tu veux que j'appelle les flics?" Lui, toujours à rôder partout. "Non, c'est correct Bernie. C'est... le fils de ma cousine." Elle lui lance un petit sourire poli, et entre dans l'appartement. Il est assis au même endroit que lorsqu'elle est partie, une heure et demi plus tôt, sur le petit fauteuil bleu foncé. "Tu sais, tu peux écouter la télévision. Le matin, y'a que des émissions d'enfants, mais Bob l'éponge, c'est pas mal!" Elle dépose son sac sur la chaise de la cuisine, enlève son manteau qu'elle ne prend pas la peine de le ranger (elle le fera plus  tard). "Je meurs de faim. Tu as mangé?" Peut-être que oui, peut-être que non. Il n'y a pas de vaisselle sur le comptoir, mais ça ne veut rien dire. Depuis son arrivée, Oz s'est souvent proposé pour faire la vaisselle, même parfois le repas. "Je t'ai parlé de Bernie, le voisin? Et bien il soupçonne qu'il y a quelqu'un chez moi, il voulait appeler la police. Je lui ai dit que tu étais le fils de ma cousine. Mais d'après moi dans quelques jours, tout le bloc appartement sera au courant." Noa s'arrête, elle réalise qu'elle parle trop. C'est bien elle, parler pour rien dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- you never know what tomorrow brings (oz)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Jackson Five - Album Maybe Tomorrow
» Video Chat Tomorrow
» Les tribulations d'un[i] Keeper of Tomorrow [/i]au Pérou!
» Born as Keepers Of Tomorrow
» [rumeur] If I Die Tomorrow, disponible le 12/05 iTunes+paroles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VI/ TAKE A CUP OF TEA :: RP-
Sauter vers: