AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - fierce, wolfish and wild.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryker Yuen
- i’m still lost in your orbit.
avatar

Messages : 546
Pseudo : maknae, minh.
Multinicks : sybil cleys
Id details : im jaebum / jb (© outlines )
Age : twenty-four.
Job/studies : singer, famous thanks to his youtube channel.
Family portrait : youngest one, most annoying and protective brother ever.
Equipe : the best, wolf!

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address: #2209b berry street w/ asher
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: - fierce, wolfish and wild.   Lun 28 Déc - 2:41




ryker yuen
that's right my type


PRENOM(S) NOM Plus fréquemment appelé Ryk par ses fans ou bien ses proches, le jeune homme a toutefois officiellement un prénom plus long : Ryker. Choisi en l'honneur de l'ancien voisin de ses parents qui les avait énormément aidés durant les temps plus durs. Son nom, Yuen, quant à lui, est assez répandu et cela n'étonne personne quand on observe ses origines. AGE Etant le cadet de sa fratrie, Ryker est actuellement âgé de vingt-quatre ans et vient d'ailleurs de fêter son anniversaire. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Né à Seattle, le vingt-six juin, cinq minutes avant sa soeur ce qui fait de lui, dans la culture asiatique, le cadet. ORIGINES Son père était lui-même un métissé coréen chinois tandis que sa mère était une coréenne pure souche. Bien que la nuance soit plus poussée dans son nom, Ryker parle toutefois le coréen assez couramment à l'opposé du chinois qu'il parvient vaguement à comprendre.  NATIONALITE Etant né aux Etats-Unis et n'ayant jamais quitté le territoire pour s'installer ailleurs, Ryker est depuis toujours de nationalité américaine. STATUT CIVIL On peut dire qu'il est célibataire mais comme toujours rien n'est jamais simple. STATUT MONETAIRE écrire votre réponse ici. ETUDES/METIER(s) Depuis toujours attiré par la musique, Ryker avait commencé vers ses dix-huit ans par poster des vidéos de lui faisant des reprises de grands classiques. Le succès fut rapide et il commença alors à collaborer avec d'autres Youtubers eux aussi musiciens et de fil en aiguille a gagné une certaine notoriété. Il gagne actuellement sa vie en étant un youtuber et chanteur (musicien). Il est toutefois en petite pause et est revenu dans sa ville natale depuis peu. SITUATION FAMILIALE Ryker est le cadet d'une fratrie de trois, composée de ses deux soeurs et de lui-même. Tristement, les trois enfants sont orphelins de leurs parents depuis déjà huit ans, un destin tragique causé par un malheureux accident de voiture. TRAITS DE CARACTERE jaloux, bizarre, dans son monde, caractériel, passionné, comique, créatif, réfléchi, animé, provocateur, expressif, extrême, spontané, complexe, malgré son image peut se montrer très attentionné, mauvais perdant, compétitif, ... GROUPE Welcome to the new age.


home isn't a place. It is a person.
And we are finally home.

( ✍ )

Ryker se fout toujours de l'avis des gens et du regard des autres. Il écoute son coeur autant qu'il suit ses tripes, il ne réfléchit pas toujours à deux fois avant d'agir mais c'est bien ce qu'il fait qu'il soit une personne si intrépide. ○ C'est la mort de ses parents qui a provoqué une envie chez lui de s'exprimer via la musique. Son sentiment d'avoir perdu une part de lui et d'être perdu l'a énormément inspiré pour l'écriture et bien qu'il ait commencé son parcours avec des reprises de chanson, il compose à présent les siennes. ○ Bizarre, marginal, un peu distrait, Ryker donne l'impression d'être totalement en décalage par rapport à la réalité. Lorsque vous apprenez à le connaître, vous vous rendez vite compte que la première impression était vraie : Ryker est totalement décalé. ○ Fier, il n'aime pas du tout céder ou avouer ses torts. D'après lui, même quand il a tort il a raison. Et puis, il déteste qu'on soit égoïste avec lui alors que lui ne se gêne pas de l'être. ○ Bien que téméraire, il reste pleinement indépendant. Être confronté à la réalité de la perte de ses deux parents à ses seize ans l'a beaucoup marqué. Pour le bien de tous, il est devenu plus travailleur et obstiné, forgeant une indépendance digne d'un Yuen. ○ Ryker n'aime pas du tout demander l'aide des gens. Et quand c'est le cas, ce n'est qu'à ses deux soeurs, Rumer et Maisy. La famille pour lui c'est tout, il pourrait prendre une balle pour ceux qu'il considère comme étant un membre des siens. ○ Il aime bien faire des allusions sexuelles à tout bout de champ, c'est plus fort que lui. Une habitude qui a fini par se jouer de lui car des fois, il ne le fait même pas exprès, il suffit qu'il lève un sourcil et les gens en concluent qu'il pense mal. ○  Ryker adore par ailleurs la provocation et n'hésite pas à contrecarrer les moeurs histoire de ne pas être comme tout le monde. ○ Il est très expressif par moment et pas du tout par d'autre. Il arrive qu'il soit facile de lire en lui comme dans un livre ouvert tout comme il arrive que personne ne sache ce qu'il pense. C'est un extrême ou un autre, pas de milieu.


pseudo, prénom - maknae (soapflakes), minh. âge - majeure comment avez-vous connu le forum? - très bonne question! commentaire(s) -  (:  crédit(s) - gif @ seulkpop ; tumblr. avatar - Got7's sexy leader, Im Jae Bum.

_________________

• Past your arms that trapped me into that path. Toward that light, I’ll escape from you, It’s my Exodus. •   


Dernière édition par Ryker Yuen le Ven 1 Juil - 11:43, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryker Yuen
- i’m still lost in your orbit.
avatar

Messages : 546
Pseudo : maknae, minh.
Multinicks : sybil cleys
Id details : im jaebum / jb (© outlines )
Age : twenty-four.
Job/studies : singer, famous thanks to his youtube channel.
Family portrait : youngest one, most annoying and protective brother ever.
Equipe : the best, wolf!

✤ LIFE TOGETHER ✤
Address: #2209b berry street w/ asher
Neighbors:
Availability:

MessageSujet: Re: - fierce, wolfish and wild.   Lun 28 Déc - 2:41



- can't forget, can't forgive -

Quatre murs, une porte, des fenêtres, des échos de rires, des semblants de pleurs, une lumière éteinte. Hiver 2007, le pire peut-être, surement. La maison des Yuen n'avait jamais été aussi silencieuse. Elle était généralement toujours animée par les incessants plaintes de Maisy contre son frère qui la taquinait trop. Et puis, Rumer, l'ainée, qui haïssait devoir étudier dans des conditions pareilles. C'était toujours comme ça, puis ça avait totalement changé. Deux policiers qui leur annonçaient avec regrets qu'à cause d'un malheureux accident de voiture, leurs parents avaient du être transportés d'urgence à l'hôpital de la ville. Le vide pouvait se lire dans le regard de la plus âgée tandis que les deux jumeaux, encore dans l'âge d'or de l'adolescence, ne parvenaient à comprendre la situation. Ils avaient longtemps attendu jusqu'à ce que finalement, au bout de cette nuit sans fin, on leur annonçait que ni la vie de leur mère ni celle de leur père avait pu être sauvée. Une nouvelle qui les avait laissés sans voix, une nouvelle qui avait changé leur vie et ce, à jamais. Si les choses autour d'eux s'étaient ensuite déroulées très vite, ça en était tout autre pour les trois Yuen. Comme une suite qui allait tout en lenteur, aucun n'arrivait à comprendre ni à accepter la situation. Une situation que personne ne souhaitait. « Ryk, ça va? » la question semblait sortir de nulle part pour l'adolescent et pourtant, c'est lui qui avait eu un épisode alors qu'il était en pleine conversation. Reprenant pleinement ses esprits, il tenta de feinter l'indifférence. « Oui. »

Un mot à peine était sorti de sa bouche qu'il se refermait dans son silence à nouveau. Il n'avait aucune envie de discuter, de sourire ou de réfléchir en général. Il détestait tout, ce costard, cette cravate, cet enterrement, un sentiment de haine prenait le dessus sur sa peine et il ne parvenait à comprendre ce que son coeur lui disait. Comment quiconque pouvait-il faire face à la mort de ses parents? Jamais n'avait pensé qu'un jour, il serait là, à seize ans, à voir des personnes pleurer la mort de sa mère et de son père. Ce destin était tragique, il n'en voulait pas, il ne voulait rien de tout ça. Le monde s'était écroulé, le temps s'était arrêté, il n'était plus d'ici. Il ignorait complètement comment faire face à ce terrible vide qu'il ressentait en lui. On lui avait pris une partie de lui et il savait qu'il n'allait jamais la retrouver. Rien ne pouvait n'égaler la douleur ou encore le ressentiment qui le rongeait. Jamais Ryker ne s'était senti aussi abattu, jamais il n'avait su ce qu'était le réel tourment, jamais il s'était douté qu'un jour comme ça arriverait. Toutes ces personnes présentes, elles n'allaient rien apporter et elles n'allaient pas lui ramener ses parents. Cette pensée ne cessait de le torturer au point où les larmes commencèrent à couler sur ses joues. Ne désirant pas qu'on le voit dans cet état, Ryker quitta la pièce sans rien dire et se dirigea vers sa chambre. Il n'arrivait pas à réfléchir ni à raisonner correctement. Il n'arrivait à rien. « Ryker? Ryker? Ryker! » criait Rumer, sa soeur, au bout du couloir. Non, il n'avait pas envie de se retourner et qu'elle le voit ainsi, il avait promis qu'il allait rester digne et fort, elle ne pouvait pas le voir ainsi, surtout pas. Ignorant son aînée, Ryker pressa le pas et entra en fin de compte dans la chambre de ses parents. Une chambre qui ne servait plus rien, une porte dont il n'avait pas passé le seuil depuis deux semaines. Rien n'avait changé, les draps étaient toujours défaits tandis le silence remplissait la pièce. Il se sentait tellement confiné. Confiné entre ces quatre murs qu'il ne reconnaissait plus. Ryker resta paralysé devant ce décor sans vie. Puis, il ne put retenir ce cri, ce cri de douleur, de fureur, de frustration, de peine, de tristesse, ce cri qui exprimait à peine ce qu'il ressentait. Il n'avait plus de force, plus assez pour faire face à ce mal qui le tiraillait. Ses jambes ne lui répondaient plus, ils lâchèrent à leur tour le faisait s'écrouler sur le sol. Pourquoi ?

***

- a drop in the ocean -

« Et quoi? Avec cette Rayann? » La voix de Rayann montrait une touche de taquinerie dans cette question qui irrita particulièrement Ryker. Il n'aimait pas de parler de sa vie sentimentale, vraiment pas. Et surtout pas avec elle. Car en réalité, il n'y avait rien  de particulier à dire sur ce sujet. Ryker était dans cette fameuse situation de celui amoureux de sa meilleure amie et ça, depuis presque toujours. Bien des fois il avait décidé de se défaire de ces sentiments mais à la fin, ils avaient eu raison de lui. Il essayait de se convaincre qu'avec d'autres il allait finir par trouver une personne qui parviendrait à lui faire oublier Rayann et pourtant, bien qu'il avait connu énormément de demoiselles, aucun n'y était parvenue. Au départ, il s'était montré extrêmement distant. Et puis avec le temps, il avait appris à le cacher et ne pas laisser voir ce qu'il voulait de plus dans cette relation qu'il avait avec elle. Ils étaient trop proches, elle était trop bien, beaucoup trop bien pour lui. Elle ne l'avait jamais vu autrement qu'un ami et puis même, rien ne leur permettait d'être ensemble. Rayann était constamment en couple et c'est ce qui avait finalement convaincu Ryker qu'ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre, romantiquement parlant. Mais voilà, il ne pouvait se permettre de la perdre. Surtout pas. « Oui, quoi ? » ce n'était pas de l'agressivité mais c'était tout comme. Elle savait pertinemment que c'était un sujet sensible et pourtant, elle n'aimait pas voir son meilleur ami se satisfaire de relation puérile ne pouvant rien lui apporter. Rayann était comme ça et même si ça partait d'un bon fond, cela ne faisait que rentre Ryker encore plus confus sur ses pensées. Si une autre personne aurait mal pris la réponse sèche de Ryker, elle, elle le connaissait parfaitement. Assez pour savoir que malgré qu'il avait haussé le temps, il ne voulait pas la vexer. « Ben! A toi de me le dire trouillard ! » Elle avait l'art de le provoquer, dans le sens positif du terme. Elle le tirait vers le haut et ce, depuis toujours. « Non jamais, elle est bien de temps en temps mais pas ... » Oui, Ryker avait une manière assez crue de parler, que cela soit de personnes ou de choses. Il n'aimait pas y aller par quatre chemins et cela pouvait choquer des fois. De toute façon, c'était son but. « Cht! "mais pas pour une relation sérieuse, on ne durera pas" je sais je sais, c'est la même chose à chaque fois! Mais, oh, tu as pensé à essayer? » Très sincèrement, oui. Il y avait pensé, mais il ne voulait pas. « Essayer? c'est quoi ça? ça m'a l'air fatiguant » ces quelques mots provoquèrent un rire venant des deux jeunes, ramenant alors la bonne entente qu'il y avait toujours eu entre eux.

_________________

• Past your arms that trapped me into that path. Toward that light, I’ll escape from you, It’s my Exodus. •   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- fierce, wolfish and wild.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GENE AND BOBBY RAMBO – WILD DALLAS ROCKIN’ CATS
» THE WILD GONERS
» Tournée Into the wild 2010 [dates européenes]
» RUNNIN' WILD
» Wild Thing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: II / SEA OF LOVE :: Follow me home tonight :: The great escape-
Sauter vers: